Tornade EF0 à Talizat (Cantal) le 23 juin 1912

Le 23 juin 1912, vers 15h30, une tornade de très faible intensité (EF0) se forme au-dessus du lac de Pierrefitte, commune de Talizat (Cantal). Le phénomène, vu depuis la cité pendant une douzaine de minutes, ne produit aucun dommage, d'où l'intensité EF0 retenue. 
Lire la suite

Tornade EF1 à la Seyne-sur-Mer (Var) le 24 septembre 1920

Le 24 septembre 1920, à 7 heures locales, une trombe marine s'échoue sur la plage de la Verne et traverse plusieurs quartiers périphériques de la Seyne-sur-Mer, dans le Var. Plusieurs propriétés sont endommagées, ainsi qu'une porcherie. Fait exceptionnel, une seconde trombe marine s'échoue à la même heure dans la ville voisine de Toulon, en provoquant des dommages similaires dans l'intérieur des terres. Classées toutes deux en intensité EF1, ces tornades simultanées constituent de fait un outbreak inédit pour cette journée du 24 septembre 1920.
Lire la suite

Tornade EF1 à Toulon (Var) le 24 septembre 1920

Le 24 septembre 1920, à 7 heures locales, une trombe marine se forme en rade de Toulon et traverse une partie de l'Arsenal et plusieurs quartiers périphériques de la ville. Une personne est légèrement blessée suite au phénomène.Fait exceptionnel, une seconde trombe marine s'échoue à la même heure dans la ville voisine de la Seyne-sur-Mer, en provoquant des dommages similaires dans l'intérieur des terres. Classées toutes deux en intensité EF1, ces tornades simultanées constituent de fait un outbreak inédit pour cette journée du 24 septembre 1920.Enfin, il est à noter que la ville de Toulon avait déjà été frappée par une tornade d'intensité EF1, survenue dans les mêmes circonstances le 18 juillet 1852.
Lire la suite

Tornade EF1 à Nantes (Loire-Atlantique) le 20 septembre 1911

Le 20 septembre 1911, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) traverse les quartiers de Pont Rousseau et de Pirmil, entre Rezé et Nantes (Loire-Atlantique). Le phénomène se dissipe sur la Loire après avoir ébranlé plusieurs embarcations. Il est à noter que la ville de Nantes avait déjà été touchée par une tornade EF0 le 17 mai 1812 et une tornade EF1 le 29 juillet 1864.
Lire la suite

Tornade EF3 à Villexanton (Loir-et-Cher) le 29 juin 1944

Le 29 juin 1944, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) dévaste plusieurs communes au Nord-Est de Blois (Loir-et-Cher), dont Villexanton qui apparaît la plus éprouvée. Le phénomène, qui tue une personne âgée, provoque d'importants dommages que la presse locale n'hésite pas à comparer - contexte géopolitique oblige - à un bombardement. 
Lire la suite

Tornade EF1 au Molay-Littry (Calvados) le 4 mars 1912

Le 4 mars 1912 en cours de soirée, une tornade de faible intensité (EF1) traverse l'Ouest du Calvados et touche au moins deux localités de l'arrondissement de Bayeux, dont le Molay-Littry qui est la première commune traversée par le phénomène.   La tornade du Molay-Littry s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 3 cas pour la journée du 4 mars 1912 dans ce même département, dont la tornade EF3 du Locheur et la tornade EF1 de Caen. Un autre phénomène tourbillonnaire, classé en liste secondaire, est également fortement suspecté pour cette même journée à Beauvais, dans l'Oise.Enfin, la commune du Molay-Littry a déjà été frappée par une autre tornade d'intensité EF1 le 10 mars 1892.
Lire la suite

Tornade EF2 à Villeveyrac (Hérault) le 16 octobre 1907

Le 16 octobre 1907, vers 7 heures locales, une tornade d'intensité modérée (bas de l'échelon EF2) est observée au sud-ouest du territoire de Villeveyrac, dans le département de l'Hérault. Le phénomène produit exclusivement des dégâts sur la végétation.   La tornade de Villeveyrac survient durant un épisode méditerranéen intense, à l'origine de nombreuses crues dans la région Languedoc-Roussillon, la basse vallée du Rhône et une partie de la région PACA.
Lire la suite

Tornade EF1 à Jargeau (Loiret) le 19 mars 1918

Le 19 mars 1918, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) traverse plusieurs quartiers des communes de Darvoy et de Jargeau, dans le Loiret. Les dégâts sont essentiellement observés dans des jardins.   Il est à noter que la commune de Jargeau a également été frappée par une tornade d'intensité EF1 le 17 août 1986 lors d'un outbreak.
Lire la suite

Tornade EF3 à Longchamp (Côte-d'Or) le 7 août 1948

Le 7 août 1948 en fin d'après-midi, une tornade de forte intensité (EF3) ravage le village et la forêt domaniale de Longchamp (Côte-d'Or). Plus de 150 maisons, ainsi que les installations de la faïencerie, sont sérieusement atteintes.Fait inédit, la commune de Longchamp avait déjà été frappée par une tornade EF2 le 6 octobre 1892, quasiment au même emplacement. Ce fait exceptionnel ne se rencontre que très rarement parmi les tornades recensées en France. 
Lire la suite

Tornade EF2 à Saint-Avé (Morbihan) le 25 mai 1948

Le 25 mai 1948, une tornade d'intensité modérée (haut de l'échelon EF2) traverse toute la moitié nord de l'agglomération de Vannes, dans le Morbihan. Ses effets se font particulièrement sentir à Saint-Avé où les dégâts sont nombreux. Faute de reconnaissance de terrain, la trajectoire totale du phénomène reste indéterminée à ce jour.
Lire la suite

Tornade EF1 à Caen (Calvados) le 25 octobre 1937

Le 25 octobre 1937, une tornade de faible intensité (EF1) frappe le quartier de la Maladrerie à Caen (Calvados) en début d'après-midi. Le phénomène, dont la trajectoire n'a pu être reconstituée avec précision, a provoqué quelques dégâts insolites à l'intérieur des habitations ou sur la chaussée.    Il est à noter que ce même quartier de Caen a déjà été frappé par une tornade d'intensité EF1 le 4 mars 1912. A cette époque, le tourbillon avait circulé quelques centaines de mètres plus à l'est. 
Lire la suite

Tornade EF3 à Loray (Doubs) le 9 juin 1935

Le 9 juin 1935 vers 18h00 locales, une tornade de forte intensité (EF3) ravage une partie de la forêt de Loray (Doubs) ainsi que les abords du ravin de Martinvaux. Le phénomène a fait l'objet d'une étude complète dans La Météorologie (volume 78, page 526).
Lire la suite

Tornade EF2 à Theix (Morbihan) le 17 mars 1934

Le 17 mars 1934, des vents destructeurs sont observés en plusieurs points du département du Morbihan, notamment à l'est-sud-est de Vannes. Leur nature tourbillonnaire est attestée dans le secteur de Theix, où les dégâts s'apparentent à une tornade d'intensité modérée (EF2). Mais faute d'enquête de terrain, la trajectoire exacte du phénomène n'a pu être définie. 
Lire la suite

Tornade EF2 à Guillac (Morbihan) le 19 mars 1933

Le 19 mars 1933, vers 23h00 locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe les territoires de Guillac et de la Croix-Helléan (Morbihan). Les dégâts sont observés de part et d'autre de la R.N n°24. Faute de reconnaissance de terrain, la trajectoire de cette tornade est limitée à 2 kilomètres.   La tornade de Guillac succède de deux jours seulement une autre tornade bretonne survenue à Henvic (Finistère) le 17 mars 1933.
Lire la suite

Tornade EF2 à Tours (Indre-et-Loire) le 1er février 1930

Le 1er février 1930, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe le quartier Beaumont à Tours (Indre-et-Loire).    Il est à noter que la ville de Tours a déjà été touchée au moins quatre fois par une tornade: le 25 mai 1876 (EF0), le 1er février 1930 (EF2), le 23 février 1981 (EF3) et le 2 janvier 1999 (EF2).
Lire la suite

Tornade EF1 à Trévoux (Ain) le 7 août 1929

Le 7 août 1929, une tornade de faible intensité (EF1) est observée à Trévoux (Ain) et provoque des dégâts près de la Saône. Le phénomène se manifeste au sein d'une dégradation orageuse importante qui a frappé le Beaujolais durant cette journée.
Lire la suite

Tornade EF2 à Tessy-sur-Vire (Manche) le 15 novembre 1928

Le 15 novembre 1928, à 11h20 locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) est aperçue dans le bourg de Tessy-sur-Vire (Manche). Des dégâts sont observés au nord de la commune ainsi que sur les coteaux de la Vire (commune de Domjean).   On signale également de nombreux arbres abattus sur un axe Villebaudon-Guilberville, soit sur une trajectoire totale de 15 kilomètres. Mais faute d'informations plus précises sur la nature des dégâts, la trajectoire de la tornade de Tessy-sur-Vire apparaît à ce jour indéterminée. 
Lire la suite

Tornade EF0 à Cayeux-sur-Mer (Somme) en août 1927

En août 1927, une trombe marine, qui est observée depuis la commune d'Ault, touche brièvement terre dans les Bas-Champs de Cayeux-sur-Mer (Somme). Le phénomène, vu par de très nombreux témoins, a produit d"infimes dommages, d'où l'intensité EF0 retenue. 
Lire la suite

Tornade EF3 à Chançay (Indre-et-Loire) le 27 février 1927

Le 27 février 1927, en cours de nuit, une tornade de forte intensité (EF3) traverse plusieurs communes situées à l'est de l'agglomération tourangelle (Indre-et-Loire). Les communes de Chançay et de Vernou-sur-Brenne sont les plus maltraitées.    La tornade de Chançay s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 27 février 1927, dont celui de Landemont (Maine-et-Loire) survenu moins de deux heures auparavant.
Lire la suite

Tornade EF2 à Landemont (Maine-et-Loire) le 27 février 1927

Le 27 février 1927 en cours de nuit, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe plusieurs hameaux des communes de Landemont et de Saint-Laurent-des-Autels (Maine-et-Loire). Des phénomènes d'aspiration sont notamment observés à l'intérieur des maisons.   La tornade de Landemont s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 27 février 1927, dont celui de Chançay (Indre-et-Loire) survenu moins de deux heures plus tard.
Lire la suite

Tornade EF3 à Gressey (Yvelines) le 9 juin 1926

En fin d'après-midi du 9 juin 1926, une tornade de forte intensité (EF3) dévaste plusieurs communes du département des Yvelines (anciennement de la Seine-et-Oise). Le village de Gressey est particulièrement touché. La tornade de Gressey survient durant une dégradation orageuse de grande ampleur qui affecte une bonne partie de l'Île-de-France, en provoquant de nombreux dégâts. 
Lire la suite

Tornade EF2 à Angé (Loir-et-Cher) le 21 août 1925

Le 21 août 1925, une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse plusieurs communes du Loir-et-Cher, dont Angé qui voit son château endommagé. Le phénomène, qui remonte essentiellement la rive gauche du Cher, semble se dissiper dans des vignobles au-delà de Thésée.
Lire la suite

Tornade EF3 à Nice (Alpes-Maritimes) le 1er décembre 1924

Le 1er décembre 1924, à 15h50 locales, une tornade de forte intensité (EF3), issue d'une trombe marine, dévaste plusieurs quartiers de la ville de Nice (Alpes-Maritimes). Le phénomène, qui blesse environ 70 personnes, se dissipe en abordant le Mont Gros.   Il est à noter que la ville de Nice a déjà été frappée par une tornade, dans les mêmes circonstances, à trois reprises : le 24 septembre 1822 (EF1), le 19 octobre 1857 (EF2), et le 1er décembre 1924 (EF3).
Lire la suite

Tornade EF1 à la Rivière (Isère) le 22 juillet 1924

Le 22 juillet 1924, une tornade de faible intensité (EF1) est observée dans la vallée de l'Isère, entre Rovon et Saint-Quentin-sur-Isère. La commune de la Rivière apparaît comme la plus sinistrée. Le phénomène a fait l'objet d'une publication détaillée par Richard Cutler dans la Revue de géographie alpine (1924).
Lire la suite

Tornade EF1 à Tinchebray-Bocage (Orne) le 31 juillet 1923

Le 31 juillet 1923, dans l'après-midi, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) traverse plusieurs localités de la région de Flers, dans l'Orne. La commune déléguée de Frênes (Tinchebray-Bocage) apparaît la plus atteinte. Le phénomène traverse plusieurs hameaux et provoque des dégâts généralisés sur son passage.
Lire la suite

Tornade EF2 à Tremblay (Ille-et-Vilaine) le 8 mai 1923

Le 8 mai 1923 dans l'après-midi, une tornade d'intensité modérée (EF2) est aperçue dans plusieurs communes d'Ille-et-Vilaine, dont Tremblay qui apparaît la plus sinistrée. Le phénomène blesse au moins deux personnes, dont l'une grièvement. En raison d'une enquête de terrain partielle, la trajectoire définitive du phénomène reste indéterminée à ce jour.   La tornade de Tremblay s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 8 mai 1923, dont celui du Ménil-de-Briouze (Orne) survenu trois-quarts d'heure plus tôt.
Lire la suite

Tornade EF3 au Ménil-de-Briouze (Orne) le 8 mai 1923

Le 8 mai 1923 dans l'après-midi, une tornade de forte intensité (EF3) dévaste la forêt domaniale des Andaines (Orne) avant de poursuivre sa route en direction du Ménil-de-Briouze où plusieurs hameaux sont sévèrement atteints et plusieurs personnes blessées. La tornade du Ménil-de-Briouze s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 8 mai 1923, dont celui de Tremblay (Ille-et-Vilaine) survenu trois-quarts d'heure plus tard.
Lire la suite

Tornade EF2 à Montagnac (Hérault) le 10 octobre 1921

Le 10 octobre 1921, vers 12h30 locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) circule dans la plaine languedocienne où elle produit des dégâts assez importants dans la campagne, notamment entre Montagnac et Nizas (Hérault). Le phénomène survient dans un contexte météorologique estival exceptionnellement tardif sur l'ensemble de la France.
Lire la suite

Tornade EF3 à Villiers-Fossard (Manche) le 4 juin 1912

Le 4 juin 1912, une tornade de forte intensité (EF3) frappe plusieurs communes rurales proches de Saint-Lô, dans le département de la Manche. Le phénomène provoque de sérieux dégâts matériels, notamment à Villiers-Fossard. Deux petites filles sont très légèrement blessées.
Lire la suite

Tornade EF1 à Caen (Calvados) le 4 mars 1912

Le 4 mars 1912 en cours de soirée, une tornade de faible intensité (EF1) traverse plusieurs quartiers du nord de l'agglomération de Caen, dans le Calvados. Le jardin des plantes et la nouvelle maison d'arrêt sont notamment parcourus par le tourbillon.   La tornade de Caen s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 3 cas pour la journée du 4 mars 1912 dans ce même département, dont la tornade EF1 du Molay-Littry et la tornade EF3 du Locheur. Un autre phénomène tourbillonnaire, classé en liste secondaire, est également fortement suspecté pour cette même journée à Beauvais, dans l'Oise.Enfin, il est à noter que la ville de Caen est de nouveau frappée par une tornade d'intensité EF1 le 25 octobre 1937.
Lire la suite

Tornade EF3 au Locheur (Calvados) le 4 mars 1912

Le 4 mars 1912 en cours de soirée, une tornade de forte intensité (EF3) dévaste douze communes situées entre les vallées de l'Odon et de l'Orne, dans le département du Calvados. La commune du Locheur apparaît la plus éprouvée.   La tornade du Locheur s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 3 cas pour la journée du 4 mars 1912 dans ce même département, dont la tornade EF1 du Molay-Littry et la tornade EF1 de Caen. Un autre phénomène tourbillonnaire, classé en liste secondaire, est également fortement suspecté pour cette même journée à Beauvais, dans l'Oise.
Lire la suite

Tornade EF2 à Breux-Jouy (Essonne) le 31 mai 1906

Le 31 mai 1906, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe plusieurs communes de l'Essonne, dont le hameau de Jouy, commune de Breux-Jouy. Au même moment, plus au nord de la zone dévastée, des grêlons de plusieurs centimètres de diamètre sont observés.
Lire la suite

Tornade EF2 au Havre (Seine-Maritime) le 18 janvier 1906

Le 18 janvier 1906, une tornade d'intensité modérée (EF2), issue d'une trombe marine, frappe très ponctuellement le quartier du Perrey et notamment les anciens chantiers Augustin Normand du Havre, soit moins de deux ans après une autre tornade EF1 qui avait été observée dans le centre-ville. Le phénomène a fait l'objet d'une couverture médiatique assez importante.Il est à noter qu'une autre tornade EF1 a touché la ville du Havre le 7 juillet 1855. Classée en liste secondaire par Keraunos, elle a parcouru le quartier de Graville.
Lire la suite

Tornade EF1 à Lyon (Rhône) le 6 janvier 1906

Le 6 janvier 1906, après une courte averse de grêle, une tornade de faible intensité (EF1) touche l'usine à gaz de Perrache (Lyon, Rhône) située sur les quais de Saône. Le phénomène se distingue par son extrême brièveté.
Lire la suite

Tornade EF1 à Vert (Yvelines) le 11 septembre 1905

Le 11 septembre 1905 en début d'après-midi, une tornade de faible intensité (EF1) est aperçue dans trois territoires au sud de Mantes-la-Jolie (Yvelines) et provoque le plus de dommages dans la petite commune de Vert.Il est à noter que la commune de Vert avait déjà été sinistrée le 26 août 1823 lors de la tornade meurtrière EF4 de Saint-Ouen-Marchefroy (Eure-et-Loir).
Lire la suite

Tornade EF3 à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) le 28 août 1905

Le 28 août 1905 dans l'après-midi, une tornade meurtrière de forte intensité (bas de l'échelon EF3) frappe le sud-ouest de la capitale et dévaste principalement la commune de Saint-Maur-des-Fossés (actuel département du Val-de-Marne). Une personne est blessée mortellement par la chute d'une branche. La tornade de Saint-Maur-des-Fossés s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 2 cas pour la journée du 28 août 1905, dont celui d'Argentan (Orne). Une troisième tornade (classée en liste secondaire) aurait également été observée à Jouy-en-Josas (Yvelines) le même jour.
Lire la suite

Tornade EF2 à Argentan (Orne) le 28 août 1905

Le 28 août 1905 en matinée, une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse le territoire d'Argentan (Orne) et la campagne environnante. Plusieurs rues du centre-ville sont touchées.   La tornade d'Argentan s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 2 cas pour la journée du 28 août 1905, dont celui de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Une troisième tornade (classée en liste secondaire) aurait également été observée à Jouy-en-Josas (Yvelines) le même jour.    Enfin, il est à noter que la commune d'Argentan sera de nouveau touchée par une tornade EF1 le 16 février 2000.
Lire la suite

Tornade EF1 au Havre (Seine-Maritime) le 21 août 1904

Le 21 août 1904, une tornade de faible intensité (EF1), probablement issue d'une trombe marine, frappe le centre-ville du Havre (Seine-Maritime). Des dégâts sont notamment observés dans le jardin public et la caserne des Douanes. Le phénomène survient moins de deux ans avant une autre tornade EF2 qui a été observée aux chantiers Augustin Normand, le 18 janvier 1906. Il est à noter qu'une autre tornade EF1 a touché la ville du Havre le 7 juillet 1855. Classée en liste secondaire par Keraunos, elle a parcouru le quartier de Graville.
Lire la suite

Tornade EF3 à Thonne-la-Long (Meuse) et Virton (Belgique) le 17 juin 1904

Le 17 juin 1904, une tornade de forte intensité (EF3) frappe quatre communes de la vallée de Virton (Belgique) après avoir débuté sa course dans le secteur de Thonne-la-Long (Meuse, France). Les dégâts sont significatifs dans l'agglomération virtonaise, et tout particulièrement au niveau de l'Institut Pierrard qui a été dévasté. Aucun blessé n'est toutefois à déplorer suite à cette tornade.
Lire la suite

Tornade EF2 à Vaudry (Calvados) le 12 juin 1902

Le 12 juin 1902, des dégâts de nature tornadique sont observés en Basse-Normandie, en début d'après-midi. Sur un parcours de près de 20 kilomètres, les dommages sont organisés le long d'un couloir qui est toutefois interrompu sur une distance de 12 kilomètres.   Pour ces raisons, nous pouvons considérer que deux phénomènes tourbillonnaires ont sévi sur ce secteur : l'un, du côté de la Manche, aux environs de Sourdeval ; l'autre, du côté du Calvados, à l'est de Vire.
Lire la suite

Tornade EF2 à Sourdeval (Manche) le 12 juin 1902

Le 12 juin 1902, des dégâts de nature tornadique sont observés en Basse-Normandie, en début d'après-midi. Sur un parcours de près de 20 kilomètres, les dommages sont organisés le long d'un couloir qui est toutefois interrompu sur une distance de 12 kilomètres.   Pour ces raisons, nous pouvons considérer que deux phénomènes tourbillonnaires ont sévi sur ce secteur : l'un, du côté de la Manche, aux environs de Sourdeval ; l'autre, du côté du Calvados, à l'est de Vire.
Lire la suite

Tornade EF3 à Javaugues (Haute-Loire) le 3 juin 1902

Le 3 juin 1902, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) traverse plusieurs communes de Haute-Loire. D'après le compte-rendu des dommages réalisé après la tornade, le tourbillon aurait présenté une largeur extraordinaire de 2,5 à 3 kilomètres. Cette largeur semble toutefois excessive et doit intégrer, selon toute vraisemblance, d'autres dégâts venteux périphériques. Ainsi, la largeur présumée de la tornade serait plutôt voisine de 500 mètres, ce qui reste remarquable.
Lire la suite

Tornade EF1 à Dijon (Côte-d'Or) le 30 juin 1901

Le 30 juin 1901, une tornade de faible intensité (EF1) traverse l'est de Dijon (Côte-d'Or). Le phénomène a pu être identifié grâce à une enquête de terrain très détaillée et un inventaire remarquablement précis de l'organisation des dégâts. Il est à noter que la ville de Dijon (chartreuse de Champmol) avait déjà été frappée par une tornade EF1 le 20 juillet 1779.
Lire la suite

Orage diluvien à Bulligny (54) le 3 juin 1913

Le 3 juin 1913, en début de soirée, le petit village viticole de Bulligny, situé en Meurthe-et-Moselle, est dévasté par un torrent de boue lors d'un orage peu mobile qui déverse une quantité importante de pluie et de grêle. Le phénomène, bien qu'exceptionnel, ne provoque aucune victime.
Lire la suite

Orage destructeur à Carcassonne (11) le 19 août 1912

Dans la soirée du 19 août 1912, un orage très bref, accompagné de grêle et de rafales de vent destructrices, traverse la ville de Carcassonne (Aude) et inonde certaines rues des bas quartiers. Les campagnes sont également éprouvées. Ce phénomène, bien que remarquable, n'a provoqué aucune victime.
Lire la suite

Orage de grêle à Montpellier (34) le 13 mai 1922

Le 13 mai 1922 dans l'après-midi, des orages accompagnés de grêle frappent la moitié nord du département de l'Hérault. La ville de Montpellier est fortement touchée: la couche de grêlons atteint localement une épaisseur exceptionnelle de plusieurs dizaines de centimètres. Dans les compagnes environnantes, les vignobles sont très sérieusement endommagés.
Lire la suite

Orage de goutte froide à Villeurbanne (69) le 12 mai 1910

Le jeudi 12 mai 1910, durant la semaine de l'aviation de Lyon qui se déroule à Villeurbanne (Rhône), de fortes rafales de vent, sous un orage de goutte froide, détruisent plusieurs tribunes en bois construites à l'occasion de la manifestation. Cette même journée du 12 mai 1910 est par ailleurs exceptionnellement froide pour la saison en région Rhône-Alpes. 
Lire la suite

Catastrophe de Bozel (73) le 16 juillet 1904

Le 16 juillet 1904, dans la soirée, le village de Bozel (Savoie) est envahi par le torrent de Bonrieu, entré subitement en crue suite à un orage diluvien. La force du courant est telle que la moitié du village est recouvert par les eaux. Le bilan est très lourd: au moins 15 morts, et un certain nombre de disparus. Deux ans plus tard, la même catastrophe se produit dans la vallée de la Tarentaise, à Fourneaux, près de Modane, également en Savoie.
Lire la suite

Rafales meurtrières à Chevilly (45) le 24 juillet 1911

La journée du 24 juillet 1911 est orageuse sur une bonne partie de la France. A la ferme de Chameul, commune de Chevilly (Loiret), cinq ouvriers réfugiés dans une grange sont tués par l'effondrement de la toiture causé par des rafales destructrices. Au total, dix personnes succombent en France à cause des orages durant les journées des 24 et 25 juillet.
Lire la suite

Foudre destructrice à Corancez (28) le 5 août 1938

La première décade d'août 1938 est marquée par une succession d'orages à forte activité électrique. De nombreux impacts de foudre, destructeurs et meurtriers, frappent principalement la moitié nord de la France. Dans la nuit du 4 au 5 août, à Corancez (Eure-et-Loir) l'église est presqu'entièrement détruite par un incendie occasionné par un puissant impact.
Lire la suite

Grêle à Marmande (47) le 22 août 1903

Le 22 août 1903, de nombreux orages éclatent sur la France. Dans la Gironde, les vignobles sont ravagés. A Marmande (Lot-et-Garonne), un déluge de grêle s'abat sur la ville et sur les environs. Localement, la couche de grêle atteint plusieurs dizaines de centimètres.
Lire la suite

Catastrophe de Modane-Fourneaux (73) le 23 juillet 1906

Le 23 juillet 1906, dans l'après-midi, le torrent de Charmaix, gonflé par une pluie d'orage torrentielle, envahit le village de Fourneaux, situé dans la vallée de la Haute-Maurienne. Les dégâts sur le village sont considérables. Grâce à de nombreux actes de dévouement, un seul corps sans vie aurait été retrouvé. Cette catastrophe présente de grandes similitudes avec celle de Bozel, survenu deux auparavant, le 16 juillet 1904, dans le même département.
Lire la suite

Macrorafales en Picardie et dans les Ardennes le 30 juin 1905

Le 30 juin 1905, une dégradation orageuse sévère balaie plusieurs régions françaises, dont la région Rhône-Alpes, la Bourgogne, la Champagne-Ardenne et la Picardie. Dans l'Aisne et les Ardennes, des macrorafales détruisent les récoltes et provoquent des dégâts matériels très importants.
Lire la suite

Macrorafale en Ile-de-France le 16 juin 1908

La journée du 16 juin 1908 est orageuse sur l'Ile-de-France. Tandis que des précipitations diluviennes frappent l'ouest et le sud de la région, une violente macrorafale provoque d'importants dégâts à l'est de la capitale. On compte un mort et plusieurs blessés.
Lire la suite

Catastrophe de Mamers (72) le 7 juin 1904

Le 7 juin 1904, un orage durable frappe la ville de Mamers (Sarthe) et les communes environnantes. La rivière Dive, qui entre rapidement en crue, se transforme en un torrent furieux qui inonde la basse ville de plusieurs mètres d'épaisseur d'eau et de boue. Le bilan est lourd : 21 morts au total et des dégâts matériels considérables.
Lire la suite

Tornade EF3 à Cravant (Loiret) le 4 juillet 1905

Dans la soirée du 4 juillet 1905, une tornade de forte intensité (EF3) ravage le village de Cravant (Loiret), où 80 maisons sont sérieusement endommagées. Par miracle, aucune victime n'est à déplorer. Cette journée est aussi marquée par d'autres épisodes orageux destructeurs en France.
Lire la suite

Orage diluvien à Paris (75) le 15 juin 1914

Un épisode orageux durable frappe la capitale durant la journée du 15 juin 1914, entre 15h et 19h locales. Le phénomène, assez remarquable par son intensité, prend les proportions d'une véritable catastrophe: sur le parcours de la future ligne n°8 du Métropolitain, plusieurs effondrements se produisent sous le poids des précipitations. On compte 11 morts et plusieurs blessés. 
Lire la suite