Le 23 juin 1912, vers 15h30, une tornade de très faible intensité (EF0) se forme au-dessus du lac de Pierrefitte, commune de Talizat (Cantal). Le phénomène, vu depuis la cité pendant une douzaine de minutes, ne produit aucun dommage, d'où l'intensité EF0 retenue.

 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : TALIZAT (lac de Pierrefitte)
* département : CANTAL (15)
* altitude moyenne du terrain : 955 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : pas de dégâts recensés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 

Localisation de la tornade (plage de couleur rouge) : 


© Keraunos (fond de carte : Géoportail)


Une "énorme masse cylindrique de fumée"

La tornade de Talizat du 23 juin 1912 est détaillée dans la revue mensuelle de la société astronomique de France pour l'année 1913, et dont l'un des membres fut le témoin direct du phénomène.

Le tourbillon se constitue au-dessus du lac de Pierrefitte, à 2 kilomètres au Sud-Est du bourg de Talizat. Observée après un orage de faible intensité, la tornade se présente d'abord sous la forme d'une corne d'abondance, dont la pointe est allongée vers le sol. Ensuite, le phénomène, tel qu'il est décrit par l'un des membres de la société, s'apparente à une "énorme masse cylindrique de fumée", et dont le cylindre est terminé, à sa partie supérieure, par une colonne plus étroite en forme de spirale.

Les trois croquis suivants représentent les trois phases successives telles qu'elles ont été observées :




L'un de ces dessins illustre un buisson bien délimité, ce qui permet de confirmer un contact au niveau du sol. La forme de corne d'abondance, qui confirmait déjà la constitution du tube à la base du nuage orageux, écarte de fait tout autre phénomène tourbillonnaire.

Cette tornade, d'une durée estimée à douze minutes, n'a produit aucun dommage, d'où l'intensité EF0 retenue.


En savoir plus sur les tornades