Le 17 mars 1933, vers 17h30 locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse plusieurs hameaux ainsi que le centre du village de Henvic (Finistère). Les dégâts matériels sont importants, mais aucune victime n'est à déplorer. 
 
La tornade de Henvic précède de deux jours seulement une autre tornade bretonne survenue à Guillac (Morbihan) le 19 mars 1933.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Henvic (29) du 17 mars 1933intensité maximale : EF2, soit des vents estimés de 175 km/h à 220 km/h
* distance parcourue : 1,8 kilomètre (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : HENVIC (Kervor, bois de Trogriffon, Kermerrien, village)
* département : FINISTÈRE (29)
* altitude moyenne du terrain : 45 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles, forêt et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : toiture d'une remise projetée en deux morceaux à une vingtaine de mètres ; garage en tôle et en poutrelles de fer arraché et soulevé de terre en entier, avec débris lancés aux environs; quelques tôles ont été retrouvées à 200 mètres de là ; lucarnes aspirées et vitres brisées sur des habitations ; croix surmontant la flèche de l'église pliée, nombreux chenaux de zincs de la toiture retrouvés dans les champs alentours ; poteau en ciment armé endommagé ; remise en appentis longue de 15 mètres entièrement détruite ; toiture en tuiles entièrement enlevée ; grange fortement endommagée; murs lézardés ; arbres brisés net dans un bois

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
  

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF2 de Henvic (Finistère) du 17 mars 1933. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
Cette trajectoire a été établie en fonction des informations disponibles (coupures de presse, reconstitution du flux pour la journée du 17 mars 1933).

Deux tornades bretonnes en l'espace de deux jours

Après plusieurs jours de conditions anticycloniques, un flux d'ouest rapide et instable balaie la France entre les 17 mars et 20 mars 1933. Deux tornades sont observées durant cette période :
 
- une tornade EF2 à Henvic (Finistère) dans l'après-midi du 17 mars,
- une tornade EF2 à Guillac (Morbihan) le 19 mars en début de nuit.
 
Hasard du calendrier, une nouvelle tornade est observée en Bretagne le 17 mars 1934, à Theix (Morbihan).
 
La presse locale fait écho de ce temps perturbé, et notamment de la tornade de Henvic : "Le 17 mars, une tornade d'une violence inouïe s'est abattue soudainement sur le bourg vers 5h30 du soir, venant de la direction de l'ouest. Ce cyclone a marqué son passage par de nombreux dégâts. On ne compte pas les lucarnes arrachées aux toitures et projetées au loin, ni les vitres brisées aux fenêtres. [...] Chez M. Yves Bohic, maire de Henvic, demeurant à Kermerrien, une remise en appentis longue d'une quinzaine de mètres, a été entièrement détruite ; la toiture, avec ses poutres, chevrons et planches, a été retournée et plaquée sur la toiture de la maison attenante. [...] Très longue serait la liste de tous les dégâts commis. Pas un bâtiment qui n'ait souffert plus ou moins, sur le passage de la trombe. Celle-ci avait été précédée d'un coup de tonnerre et quelques minutes après, elle passait avec le bourdonnement caractéristique de ces sortes de tornades."
 

En savoir plus sur les tornades