Le 14 août 1912, une tornade de faible intensité (EF1) longe un coteau de la Loire à la hauteur de la commune de Chouzy-sur-Cisse, dans le Loir-et-Cher. Le phénomène soulève notamment les eaux du fleuve à une certaine hauteur.
  

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Chouzy-sur-Cisse (41) du 14 août 1912intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 5,5 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* communes touchées : CHOUZY-SUR-CISSE (Villesavoir, le Pont, parc de la Vicomté), BLOIS (château de la Vicomté, la Loire)
* département : LOIR-ET-CHER (41)
* altitude moyenne du terrain : 70 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles, surfaces en eau

* principaux dégâts : pommes de terre déracinées ; céréales en gerbes enlevées et pailles transportées à une certaine distance ; peupliers et autres très beaux arbres détruits ; eaux de la Loire soulevées en spirales à la hauteur de peupliers

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.

  

Trajectoire de la tornade

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir :
 
Trajectoire de la tornade EF1 de Chouzy-sur-Cisse (Loir-et-Cher) du 14 août 1912. © Keraunos (fond de carte : Géoportail) 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

 

Une tornade sur les rives de la Loire

C'est un phénomène tourbillonnaire de faible intensité (EF1) qui s'est manifesté durant l'après-midi du 14 août 1912, en bordure de Loire, à hauteur de Chouzy-sur-Cisse (Loir-et-Cher).

Entre Villesavoir et le domaine de la Vicomté, la tornade brise des peupliers et de beaux arbres dans une propriété du Pont. Des pommes de terre sont déracinées, des céréales en gerbes enlevées et des pailles transportées à de grandes distances. Certaines branches arrachées par le vent sont transportées jusqu'au parc de la Vicomté. Enfin, le phénomène est rendu visible sur la Loire : "Les eaux de la Loire, à ce qu'il paraît, soulevées en spirales, se sont élevées jusqu'à la hauteur des peupliers bordant la route Paris-Bordeaux" [Journal du Loiret du 18 août 1912].

En l'absence d'enquête de terrain, la trajectoire minimale retenue pour cette tornade est de 5,5 kilomètres.

 

En savoir plus sur les tornades en région Centre

 
Evénéments orageux remarquables en région Centre          Climatologie des tornades en région Centre