Le 27 octobre 1909, une tornade de faible intensité (EF1) est observée au Nord-Est de Campénéac (Morbihan). Le phénomène épargne le centre du village.

  

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Campénéac (56) du 27 octobre 1909intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 1,5 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : CAMPÉNÉAC (la Motte, Mouzenant, Tréfrain, Trécesson)
* département : MORBIHAN (56)
* altitude moyenne du terrain : 95 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : 80 pommiers déracinés ; 2 chênes de grande taille déracinés ; quelques toitures endommagées ; un enfant projeté à distance
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.

  

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Campénéac (Morbihan) du 27 octobre 1909. © Keraunos (fond de carte : Géoportail) 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
Cette trajectoire approximative a été effectuée en fonction des informations disponibles (coupures de presse, reconstitution du flux pour la journée du 27 octobre 1909).

  

Un jeune garçon projeté à distance

La tornade de Campénéac, décrite par un témoin comme un gros nuage de fumée qui s'élevait dans les airs, a essentiellement produit des dégâts sur la végétation sur un parcours d'au moins 1,5 kilomètre. Des pommiers, des chênes et des châtaigniers ont été brisés ou déracinés. Un énorme châtaignier mesurant 2,50 mètres de circonférence a été complètement arraché du sol. Quelques toitures de maisons ont également été touchées.
 
Fait le plus remarquable, le tourbillon a projeté un jeune garçon à plusieurs mètres, sans qu'il n'ait éprouvé le moindre mal. Les circonstances méritent toutefois d'être détaillées : ce jeune garçon de 11 ans, fuyant la tornade, est allé se cacher près d'un chêne de 3 mètres de circonférence. Au moment où il invite une femme qui était à quelque distance de lui à se réfugier à cet endroit, cette dernière voit le gros arbre se soulever de terre en menaçant d'écraser le jeune garçon. Mais ce dernier, qui était debout, est pris par la tornade, projeté à 30 mètres environ de l'endroit où il devait être écrasé, pendant que le chêne tombe lourdement sur le sol.


En savoir plus sur les tornades