En octobre 1909, une tornade de faible intensité (EF1) touche un coteau de la vallée de l'Oust (Côtes-d'Armor) sur le territoire du Quillio. Le phénomène, dont le jour exact n'a pu être défini, s'est déroulé dans un contexte tempétueux. 
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade du Quillio (22) d'octobre 1909 intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 1,5 kilomètre (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : 20 mètres

* commune traversée : LE QUILLIO (Kerliouzel, Kergouhan, rivière de l'Oust)
* département : CÔTES-D'ARMOR (22)
* altitude moyenne du terrain : 140 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles

* principaux dégâts : arbres fruitiers et forestiers brisés, arrachés ou tordus ; champ de choux couché, bande de betteraves déracinée ; une toiture de ferme et d'un hangar très endommagées
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
  

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 du Quillio (Côtes-d'Armor) d'octobre 1909. © Keraunos (fond de carte : Géoportail) 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
Cette trajectoire approximative a été effectuée en fonction des informations disponibles (coupure de presse notamment).
  

Un contexte tempétueux

La tornade du Quillio s'est déroulée durant une journée instable d'octobre 1909, qui n'a pas pu être identifiée à ce jour. Il pourrait s'agir du 24 octobre, jour où un minimum dépressionnaire s'est rapidement creusé sur les Iles Britanniques. 
 
Dans son édition du 27 octobre, le journal Ouest-Eclair revient sur le phénomène:
 
LA TEMPETE - La dernière tempête a causé des dégâts dans la commune du Quillio, où de nombreux arbres fruitiers et forestiers  très forts ont été brisés, arrachés ou tordus, la toiture d'une maison de ferme a été en partie enlevée; au Quillio-Uzel [Kerliouzel], la toiture d'une maison et d'une grange a été également sérieusement endommagée. Enfin, au village de Kergouan [Kergouhan], il a arraché de nombreux pommiers, couché un champ de choux et déraciné une bande de betteraves. Le cyclone a fini, semble-t-il, dans la rivière de l'Oust. Il avait exercé sa rage tout le long de son chemin sur une bande d'une largeur d'une vingtaine de mètres.

En savoir plus sur les tornades