Le 23 août 1903, vers 16 heures locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe principalement la commune de Lailly-en-Val, dans le Loiret. Le phénomène pourrait avoir pris naissance sur les rives de la Loire.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Lailly-en-Val (45) du 23 août 1903intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 6,5 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : 30 mètres

* communes touchées : TAVERS (la Loire), SAINT-LAURENT-NOUAN (la Loire, Grand Champ), LAILLY-EN-VAL (Maulne, les Trois Cheminées)
* départements : LOIR-ET-CHER (41), LOIRET (45)
* altitude moyenne du terrain : 85 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels ; surfaces en eau

* principaux dégâts : toitures de maisons ou de bâtiments bien endommagées ; arbres atteints, dont un pommier déplacé entier à cinq ou six mètres, et retourné de telle manière qui les racines étaient présentées vers le ciel ; vignes soutenues par des charniers, abattues ; betteraves, carottes et haricots arrachés ; branches d'arbres emmenées à 500 ou 600 mètres

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
  

Trajectoire de la tornade

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir :
 
Trajectoire de la tornade EF2 de Lailly-en-Val (Loiret) du 23 août 1903. © Keraunos (fond de carte : Géoportail) 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un pommier emporté et retourné par la tornade

La tornade de Lailly-en-Val est décrite comme un vent qui soufflait de l'ouest à l'est, et qui s'est "transformé en un tourbillon d'une force extraordinaire". [Le Journal du Loiret]. La largeur du phénomène est estimée entre 25 et 30 mètres.
 
Les informations détaillées contenues dans la presse locale permettent de reconstituer une trajectoire minimale de 6,5 kilomètres, selon une orientation de l'Ouest/Sud-Ouest vers l'Est/Nord-Est. Si le point de départ du phénomène n'est pas déterminé (la tornade peut s'être constituée sur les rives de la Loire), on sait cependant que les dégâts cessent au-delà de la route qui mène du bourg de Lailly-en-Val au hameau de Monçay.

Sur le parcours de la tornade, les dommages sont parfois remarquables : outre des toitures de maisons ou de bâtiments bien endommagées, on observe un pommier déplacé entier à cinq ou six mètres, et retourné de telle manière qui les racines étaient présentées vers le ciel. Nous pouvons considérer qu'une tornade d'intensité EF2 est en mesure de produire ce type de dommages. Dans les champs ou les jardins, les cultures sont arrachées de terre et des branches d'arbres sont emmenées à 500 ou 600 mètres. Des vignes, pourtant soutenues par leurs échalas, ont même été abattues.
 

En savoir plus sur les tornades en région Centre

 
Evénéments orageux remarquables en région Centre          Climatologie des tornades en région Centre