Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF0 à Couëron (Loire-Atlantique) le 14 novembre 2014

Le 14 novembre 2014, vers 13h20 locales, une tornade de très faible intensité (EF0) est aperçue au nord-ouest de la commune de Couëron, en Loire-Atlantique. Les dommages sont très limités mais le phénomène a surpris les habitants par sa soudaineté.
 
La tornade de Couëron s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 14 novembre 2014, dont la tornade EF1 de Tiffauges (Vendée).
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Couëron (44) du 14 novembre 2014* intensité maximale : EF0 soit des vents estimés entre 105 et 135 km/h
* distance parcourue : 6 kilomètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : COUËRON (le Praud, D101, la Barbotière)
* département : LOIRE-ATLANTIQUE (44)
* altitude moyenne du terrain : 10 mètres
* type de terrain : prairies ; systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : une plaque en plastique alvéolée emportée par la tornade et emmenée à grande distance ; cabane d'un poulailler détachée de son socle et déplacée de deux mètres en un seul morceau ; une toiture faiblement endommagée ; débris aperçus dans le tourbillon (feuilles notamment)
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Une tornade photographiée 

La tornade de Couëron a pu être photographiée lors de sa phase de rétractation, au nord du lieu-dit la Barbotière
 

Tornade à Couëron, en Loire-Atlantique, photographiée lors de sa phase de rétractation. © C. PASQUET

 

Un "tourbillon de feuilles"

La tornade de Couëron semble s'être constituée sur les rives de la Loire, au sein d'une cellule convective isolée mais active, et productrice d'une forte averse. Selon un sens de déplacement du sud-sud-ouest vers le nord-nord-est, le phénomène survole d'abord des marais situés sur la rive droite du fleuve. Accompagnée d'un bruit caractéristique, la tornade surprend plusieurs habitants de la commune, notamment au hameau du Praud où M. Lang nous livre le récit suivant : "Ma toiture a souffert. J'ai entendu venir la tornade venant de la Loire, traverser les marais. L'herbe est devenue blanche par la force de l'air qui l'écrasait. Elle n'avait pas de cône, comme on imagine les tornades, mais une absence de couleur paradoxalement, translucide sauf à la frontière de ses bords." 
 
Environ 3 kilomètres au nord-nord-est du Praud, la tornade est aperçue à hauteur de la D101, près du lieu-dit La Galonnière. Un automobiliste, témoin du phénomène, évoque un cône qui aspirait de nombreuses feuilles d’arbres, ce qui permettait d'en évaluer la forme et la taille. Selon ses termes, "en l'espace de dix secondes, de nombreux débris volaient dans tous les sens"
 
Après 6 kilomètres de trajectoire, la tornade frappe le nord du lieu-dit la Barbotière. Dans un terrain attenant à une habitation du hameau, la cabane d'un poulailler est détachée de son socle et déplacée de deux mètres, en un seul morceau. Mme Pasquet, propriétaire du terrain et auteur du cliché, témoigne : "Le phénomène a commencé par une pluie très dense suivie d'un coup de vent violent avec tourbillon de feuilles contre la porte-fenêtre. J'étais à l'intérieur et malheureusement je n'ai pas eu l'idée de regarder dehors. Le coup de vent a été très court et s'est arrêté brusquement. Lorsque je suis sortie, j'ai vu la cabane du poulailler posée à côté de son socle en ciment alors qu'elle y était accrochée par des vis. C'est là que j'ai vu le nuage avec le tourbillon, juste à temps avant qu'il ne se rétracte."

© C. PASQUET
 
Faute de dégâts observés plus au nord (à la Gauterie notamment), il est raisonnable de considérer que la tornade s'est dissipée peu après la Barbotière, soit 6 kilomètres après son point de départ. 
 
Compte tenu des dégâts observés, la tornade de Couëron est classée en intensité EF0.

En savoir plus sur les tornades

+  consulter  la  liste des tornades en France
+  découvrir  la  climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK