Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade du 23 octobre : plus de 145 km parcourus désormais

L’enquête de terrain menée par Keraunos s’est poursuivie ces derniers jours, à la suite des orages destructeurs du dimanche 23 octobre sur le nord du pays. Après avoir répertorié et analysé les dommages dans le sud-est du Pas-de-Calais, puis dans le département du Nord et une portion du Hainaut belge, c’est désormais dans la Somme que se sont concentrées les investigations.

Plusieurs faits saillants

L’inspection des zones balayées par les orages dans le département de la Somme, rendue complexe par de vastes zones cultivées sans obstacles, a mis en évidence les éléments suivants :

* le phénomène de tornade est confirmé à Conty, sur une largeur conséquente (jusqu’à 400 mètres pour la zone d’aspiration forte) ;

* le couloir de dégâts se poursuit ensuite en direction du nord-est, avec des dommages marqués sur plusieurs kilomètres, puis moins sévères en progressant vers le sud et le sud-est de l’agglomération d’Amiens ; ils conservent toutefois un caractère distinctif en contournant Amiens par l’est ;

* dans le même temps, le courant descendant avant de la supercellule s’accentue très nettement au nord/nord-ouest de la trajectoire suivie par la tornade et provoque de puissantes rafales de vent qui s’étalent essentiellement sur un axe centre d’Amiens – Allonville – Saint-Gratien ; divers dommages épars y sont constatés ;

* à environ 3 kilomètres au sud de ces rafales descendantes, le sillon tracé par la tornade se poursuit et reprend même de l’intensité au niveau du Golf d’Amiens, où la convergence dans le sens de chute des arbres confirme que le couloir de dégâts est toujours d’origine tourbillonnaire ;

* enfin, en poursuivant vers le nord-est, ce corridor de dommages persiste avec une intensité plus limitée (EF0 généralement), puis reprend de la vigueur en franchissant Irles, à la frontière Somme – Pas de Calais, pour aboutir à la commune limitrophe de Bihucourt, où l’intensité EF3 est établie.

Tornade du 23 octobre : plus de 145 km parcourus désormais

Dégâts de nature tornadique sur la commune de Querrieu (Somme). © KERAUNOS

Tornade du 23 octobre : plus de 145 km parcourus désormais

Toitures endommagées à Conty (Somme). © KERAUNOS

Tornade du 23 octobre : plus de 145 km parcourus désormais

Epais mur abattu à Tilloy-lès-Conty et dégâts sur une peupleraie (Somme). © KERAUNOS

Au moins 147 kilomètres parcourus

En somme, après plusieurs jours d’enquête sur le terrain, un couloir de dégâts tornadiques est mis en évidence depuis Conty jusqu’au Hainaut belge. Les dommages sont concentrés dans un couloir bien délimité, distinct des dégâts ponctuels observés par ailleurs sous le courant descendant avant principalement.

Ainsi, en l’état, même si l’on note plusieurs phases successives de renforcement/affaiblissement, aucun élément ne permet de scinder ce sillon de dégâts en plusieurs tornades distinctes, tant la continuité, l’alignement et la suite chronologique des dégâts plaide en faveur d’une tornade unique durant toute la durée de transit de la supercellule sur cet axe.

Dès lors, c’est désormais une trajectoire exceptionnelle d'au moins 147 kilomètres qui est identifiée et documentée. Celle-ci sera de toute évidence appelée à être encore revue à la hausse, tant les éléments recueillis en amont par l’un de nos correspondants locaux, sur les départements de l’Oise et de la Seine-Maritime, plaident en ce sens. Dans cette éventualité, le parcours total pourrait alors avoisiner voire dépasser 190 kilomètres. Des informations complémentaires seront communiquées prochainement.

Tornade du 23 octobre : plus de 145 km parcourus désormais

Parcours provisoire de la tornade du 23 octobre 2022. © KERAUNOS

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK