Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 à Berneuil (Haute-Vienne) le 1er janvier 2007

Le 1er janvier 2007, vers 17h45 locales, une tornade de faible intensité (EF1) s'abat au sud-est de Berneuil (Haute-Vienne). Le phénomène est confirmé par une enquête de terrain.
 
La tornade de Berneuil s'inscrit dans un outbreak de tornades remarquable (épisode de tornades groupées) qui totalise 5 cas certains pour la seule après-midi du 1er janvier 2007, dont la tornade EF0 de Milizac (Finistère), la tornade EF1 de Chantonnay (Vendée), la tornade EF1 de Vannes (Morbihan), et la tornade EF1 de Couhé (Vienne).
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 1,7 kilomètre
* largeur moyenne : 70 mètres

* commune traversée : BERNEUIL (le Pont, Boigelonne, Génébrias)
* département : HAUTE-VIENNE (87)
* altitude moyenne du terrain : 280 mètres
* type de terrain : forêts de feuillus, systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : grosses branches cassées ; conifères de taille moyenne déracinés ou étêtés, dont quelques uns ont le tronc brisé net ; arbres feuillus déracinés ; toitures partiellement envolées (20%) ; grange éventrée avec toit entièrement détruit ; branches éparpillées ; poteaux électriques basse tension (bois) couchés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Une ligne d'Ouest en Est

Une enquête de terrain a été réalisée par J. Laviron pour Keraunos. Elle fait apparaître un axe de dégâts convergents sur un parcours total de 1,7 kilomètre et une largeur moyenne de 70 mètres. Plusieurs habitations ont été frappées. Au Moulin-du-Pont, des branches de résineux ont  été projetées en tous sens, certaines d'entre elles à l'arrière du flux. Un axe de convergence est établi dans leur chute. Les propriétaires des lieux sont formels : ils décrivent un phénomène de quelques secondes qui est arrivé de l'ouest et qui a pris la route de Génébrias en traversant la route [N147].
A
© J. Laviron

Coupure de presse

Le Populaire du Centre évoque la tornade dans son édition du 3 janvier 2007:
 
En quelques minutes à peine, les vents d'une rare violence accompagnés de grêle et d'une forte pluie ont littéralement ravagé une grange où 37 brebis ont péri, détruit plusieurs toitures, couchés sur la route des dizaines d'arbres, arraché des pylônes et privé de nombreuses familles de téléphones et d'électricité. La zone touchée concerne les lieux-dits "Le Moulin du Pont" et "Génébrias".

Au "Moulin du Pont" : des arbres centenaires sont couchés sur la chaussée et l'imposant toit entièrement soufflé. Selon le propriétaire des lieux : « C'est pire qu'en 1999, car ici les bâtiments n'avaient pas été touchés ».

A "Génébrias" (qui se situe à quelques centaines de mètres du lieu-dit précédent) : la plus grande partie d'une grange s'est effondrée. « Le vent qui s'est engouffré dans le bâtiment a soulevé la toiture et abattu la charpente. Dans sa chute cette dernière a entraîné le mur qui s'est tout écroulé sur les 37 brebis qui étaient parquées là. J'ai simplement pu sauver sept bêtes », explique-t-il encore sous le choc, « mais j'ai eu beaucoup de chance car une demi-heure avant la tornade, j'étais dans la grange ».
 

En savoir plus sur les tornades

+  consulter  la  liste des tornades en France
+  découvrir  la  climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK