Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF3 à Villey-sur-Tille (Côte-d'Or) le 19 août 1845

Le 19 août 1845, une tornade de forte intensité (EF3) survole plusieurs parcelles de forêts entre Villecomte et Crécey-sur-Tille (Côte-d'Or). Le phénomène, qui détruit plus d'un millier d'arbres, endommage également une partie du village de Villey-sur-Tille où un hangar est emporté avec les gerbes de blé qu'il abritait.

La tornade de Villey-sur-Tille s'inscrit dans un outbreak de tornades remarquable (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 3 cas pour la journée du 19 août 1845, dont la tornade EF1 d'Avosnes (Côte-d'Or) et la tornade EF5 de Montville (Seine-Maritime) à l'origine d'au moins 75 décès. 
 

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF3, soit des vents estimés entre 220 km/h et 270 km/h
* distance parcourue : 10 kilomètres
* largeur moyenne : 250 mètres

* communes traversées : VILLECOMTE (l'Ignon) ; DIÉNAY ; IS-SUR-TILLE (Bois d'Is-sur-Tille) ; VILLEY-SUR-TILLE (Bois de la Combe Martin, village, la Tille) ; CRÉCEY-SUR-TILLE
* département : CÔTE-D'OR (21)
* altitude moyenne du terrain : 340 mètres
* type de terrain : territoires agricoles ; forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : plus de 1200 arbres brisés ou dépouillés et emportés à distance ; couvertures d'habitations emportées et murs lézardés ; un hangar emporté avec les 300 gerbes de blé qu'il abritait ; une pierre de plus de 75 kg jetée de sa place et roulée sur environ 15 mètres ; grosses branches d'arbres et débris de toitures retrouvés dans la campagne
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Parcours de la tornade

© Keraunos (fond de carte : carte de l’Etat-Major de 1820-1866)
 

Plus de 1200 arbres brisés ou dépouillés

Le Spectateur de Dijon revient sur une tornade de forte intensité qui a dévasté plusieurs parcelles de forêts entre les vallons de l'Ignon et de la Tille, dans le nord de la Côte-d'Or. Le phénomène, survenu le même jour que la tornade EF5 historique de Montville (Seine-Maritime), a été très peu médiatisé bien que les dommages soient significatifs.

Selon toute vraisemblance, le tourbillon s'est constitué entre les territoires de Saulx-le-Duc et de Villecomte, dans le vallon de l'Ignon. Selon une trajectoire du Sud-Ouest vers le Nord-Est, et sur une bande de terrain large de 200 à 300 mètres, la tornade survole les bois d'Is-sur-Tille, de Villey-sur-Tille et de Crécey-sur-Tille soit un parcours de 10 kilomètres. Au total, plus de 1200 arbres sont brisés ou dépouillés et "transportés à de grandes distances". Le quotidien précise que ces essences étaient pourtant plantées dans un terrain très solide.

Dans le village de Villey-sur-Tille, la tornade traverse l'ouest de l'agglomération. Plusieurs couvertures en lauze sont emportées et les murs des maisons lézardés. On cite même un hangar emporté par le vent avec les 300 gerbes de blé qu'il abritait. Plus remarquable encore, une pierre d'une masse estimée à 75 kg, est jetée hors de sa place et roulée sur une quinzaine de mètres. Dans la campagne traversée par la tornade, des débris de couvertures et des grosses branches d'arbres jonchent le sol. 

Compte tenu des dommages observés en forêt, et en raison des projections à distance, la tornade de Villey-sur-Tille du 19 août 1845 est classée en intensité EF3 sur l'échelle de Fujita améliorée.

Outbreak français et autres phénomènes atmosphériques en Europe

La tornade EF3 de Villey-sur-Tille s’accompagne d’autres phénomènes atmosphériques qui ont touché plusieurs territoires d’Europe le 19 août. En France, la vallée de Montville et de Malaunay (Seine-Maritime) est anéantie par une tornade meurtrière d'intensité extrême (EF5) qui tue au moins 75 personnes. Cette tornade s'ajoute à la tornade EF1 d'Avosnes, survenue également en début d'après-midi. 

Selon l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, un orage, suivi d'une violente tornade, a également renversé des maisons et déraciné des arbres à Zevenbergen (Pays-Bas). Des dégâts sont par ailleurs reportés du côté de Trèves (Allemagne). 

La journée du 19 août semble donc avoir présenté, à grande échelle, une situation atmosphérique particulièrement propice à des développements orageux parfois sévères et à l’origine de phénomènes venteux destructeurs.  
 

En savoir plus sur les tornades



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK