logo Keraunos

Observatoire français des tornades et orages violents

La Bretagne surplombée par de l'air très anormalement froid en altitude

Les températures observées à 500 hPa sur la Bretagne sont anormalement basses. Il faut remonter au 13 mai 1972 pour observer des température plus basses en cette période de l'année.

 

La Bretagne surplombée par de l'air très anormalement froid en altitude

Depuis le mercredi 15 mai, un profond thalweg d'altitude, issu d'un décrochage polaire, a migré de l'Islande vers le nord-ouest de la France. Au coeur même de ce thalweg, positionné entre l'intérieur de la Bretagne et les Cantabriques en matinée du jeudi 16 mai, de l'air très froid est advecté à l'étage moyen. Le modèle de WRF 8 km (illustration ci-contre) simule une température à 500 hPa légèrement inférieure à -30°C. Cette valeur est confirmée par le radiosondage de Brest, tiré à 01h locales le 16 mai. Une température de -30.3°C a en effet été mesurée par le ballon-sonde à 500 hPa.
Une telle valeur en deuxième décade de mai peut être qualifiée de très anormalement froide.
Depuis 1948, c'est la 4ème fois que l'on enregistré moins de -30°C sur la Bretagne en seconde décade de mai, et il faut remonter au 13 mai 1972 pour retrouver des valeurs comparables.Cette valeur constitue par ailleurs un record pour un 16 mai (record journalier).
 

  
  
 


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK