Observatoire français des tornades et orages violents

Microrafale dans l'Ain le jeudi 20 juin 2013

Les orages du 20 juin 2013 ont généré une microrafale dans l'extrême est de l'Ain, près de la frontière suisse. Guillaume BOLAY a transmis ces clichés accompagnés d'un témoignage complet.


 

Cartographie des dégâts

La zone touchée par les dégâts venteux est localisée vers le secteur de Vésenex, sur la commune de Divonne-les-Bains (01). Des dégâts ponctuels ont en effet été pointés le long de la D 984C et en lisière de la parcelle Marichet. 
 
Les zones où les dégâts ont été observés sont pointées par un cercle bleu sur la carte ci-dessous.
 
fond de carte Geoportail
 
 

Témoignage et clichés des dégâts

"Un violent orage venant du sud-ouest a touché le jeudi 20 juin 2013 aux alentours de 16h15 la commune de Divonne-les-Bains (01), commune limitrophe de la Suisse.

Durant cet après-midi, une cellule orageuse virulente traversa la région du bassin lémanique avec son lot de pluies diluviennes occasionnant des crues-éclairs, des chutes de grêle de 1 à 3 voire 4 cm de diamètre ravageant les cultures viticoles et maraîchères ainsi que des vents tempétueux de plus de 100 km/h arrachant, brisant et déracinant branches et arbres.

Aux premiers coups de tonnerre entendus, je décide de me poster au NE de la commune, au lieu-dit "Tranchepied" dans la commune de Chéserex en Suisse, à 1.5 km, en plein champ avec une vue donnant sur le SO, l'O et l'E. 

La photo ci-dessous a été prise à 16h10 en direction du sud. On peut y apercevoir le nuage-mur vu de profil à l'avant de l'orage avec à sa gauche un important rideau de précipitation. Je précise qu'au moment de la prise du cliché, le site était encore au sec.

(c) G. BOLAY

D'importantes chutes de grêlons sur le site accompagnée d'une importante lame d'eau firent déborder le champ à côté. La photo suivante montre la taille des grêlons :

(c) G. BOLAY

Revenu à Divonne-les-Bains, de nombreux dégâts étaient à signaler. La photo ci-dessous désigne une branche de lilas de 2.5m à 3 metres brisée en 2.

(c) G. BOLAY

Les dernières photographies illustrent bien la violence du vent quant à l'état de la végétation touchée et dans une même zone."

 
(c) G. BOLAY
 
(c) G. BOLAY
 
 
(c) G. BOLAY
 
(c) G. BOLAY
 
(c) G. BOLAY
 
 


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK