Observatoire français des tornades et orages violents

Des orages parfois forts sur les reliefs ces prochains jours

Des orages parfois forts se développent sur les Alpes du sud ce dimanche après-midi. Ce régime anticyclonique avec orages orographiques va se poursuivre jusqu'en milieu de semaine prochaine, en s'étendant aux autres reliefs.

 

Image satellite visible haute résolution à 14h UTC - West Cheshire College

 

Des orages nombreux ce dimanche, typiques en cette période de l'année

Dès la fin de matinée de ce dimanche, la convection s'est enclenchée sur l'est du pays. Si les conditions ne sont pas réunies entre le Massif-Central, le Jura et le nord des Alpes pour que celle-ci devienne réellement profonde, elles le sont bien davantage depuis hier samedi sur le sud des Alpes. Les profils verticaux dotés d'une masse d'air fortement instable et l'humidité suffisamment significative à l'étage moyen inférieur garantissent l'éclosion d'orages parfois vigoureux. Des lames horaires de 30 à 40 mm sont ainsi relevées ainsi que de la grêle, comme l'illustre le cliché tweeté par Ubaye Vallée :


@Ubaye Vallée

Animation de 4 images satellite thermique

 

Le même type de temps va se poursuivre

Au cours des prochains jours, ce même type de temps va prédominer. Les conditions vont rester largement anticycloniques sur le nord de la France. Dans le sud, la circulation très lente d'un axe de thalweg (cf. fig.1) va contribuer au développement de la convection par évolution diurne. La masse d'air restera trèsinstable sur la moitié sud (cf. fig. 2). Essentiellement orographiques, ces orages pourraient parvenir à déborder jusque dans les plaines du centre-est notamment d'ici mardi et mercredi prochain. Ainsi, quotidiennement jusqu'en milieu de semaine prochaine au moins, des orages sont prévus sur l'ensemble des massifs.

A contrario, un flux de nord-est plus sec et bien moins instable (cf. fig. 3) prévaudra sur la moitié nord, inhibant de fait tout risque convectif.

Ajoutons enfin que ces orages de masse d'air sont typiquement très électriques. Ainsi, les densités de foudroiement pourront être significatives sous ces orages, de l'ordre de 1,5 à 2 impacts/km²/heure.

Les champs du modèle WRF 16km présentés ci-dessous illustrent la situation quelque peu figée qui concernera notre pays la semaine prochaine.

    
Champs de tourbillon relatif à 500 hPa, du MUCAPE (instabilité) et de vent à 10 m entre dimanche 7 et jeudi 11 à 15h UTC
(WRF 16 km, run de 6z le 7 juillet)

 
 
 


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK