Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF0 à Lansargues (Hérault) le 3 octobre 2021

Le 3 octobre 2021, en cours d'après-midi, une tornade de très faible intensité (EF0) traverse l'est du département de l'Hérault. Le tourbillon, qui se développe au nord de l'Etang de l'Or, endommage principalement de la végétation à Lansargues et à Valergues
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 3,6 kilomètres
* largeur moyenne : 100 mètres

* communes traversées  : MUDAISON (le Bérange) ; LANSARGUES (les Caves, chemin des Nègres, chemin Saint-Brès, chemin de Cascabel) ; VALERGUES (canal d'irrigation du Bas Rhône-Languedoc, parcours sportif, chemin des Cazals)
* département : HÉRAULT (34)
* altitude moyenne du terrain : 11 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; vignobles, systèmes culturaux et parcellaires complexes
 
* principaux dégâts : grosses branches cassées et transportées à faible distance ; conifères de faible dimension déracinés ou sectionnés ; serres tunnels atteintes (tissus arrachés, structure endommagée) ; objets légers emportés à 500 mètres ; poteau électrique en bois sectionné à la base ; murs de clôtures renversées ; petite construction démolie ; fils électriques arrachés
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version) . Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Un phénomène très localisé

La tornade de Lansargues du 3 octobre 2021 survient vers 15h30 TU (17h30 locales), lors du passage d'une ligne convective intense, dont la partie terrestre la plus active s'étire alors de l'Etang de l'Or (Hérault) au nord d'Aubenas (Ardèche).

Le phénomène a pu être identifié à l'appui d'une enquête de terrain réalisée par Darian Martens. Elle fait apparaître un couloir de dégâts convergents d'une largeur moyenne de 100 mètres, sur un parcours de 3,6 kilomètres. L'analyse des dommages semble indiquer que le phénomène, très localisé, ait marqué une empreinte chaotique au niveau du sol.

Les premières traces de la tornade semblent apparaître le long du ruisseau du Bérange, frontalier avec les territoires de Mudaison et de Lansargues. On observe principalement des branches cassées sur des chênes, avec un axe de convergence d'emblée identifié dans le sens de chute des branches.

Plus loin vers le Nord/Nord-Est, aux Caves, des serres tunnel sont endommagées (tissus arrachés, structure atteinte) et des bacs en plastique emportés par le tourbillon jusqu'à 500 mètres de distance. Une membrane reste même accrochée au sommet d'un poteau électrique en bois, pendant que le poteau voisin, qui se brise à la base, est toujours accroché aux fils (il est fréquent d'observer ce type de dommages collatéraux, en lien avec la force supplémentaire qu'exerce un objet sur un support lui-même fragilisé par le vent, avec une répercussion directe sur les poteaux qui finissent par se rompre).

Au chemin des Nègres, la tornade traverse plusieurs propriétés, dont seule la végétation a souffert. Un peu au-delà, près du ruisseau de la Bénouide, un groupe de conifères est endommagé (branches cassées, arbres de petite dimension déracinés, projections à très faible distance). Un axe de convergence est de nouveau identifié dans cette parcelle : sens de chute principalement orientés vers l'Est ou le Sud-Est à gauche de la trajectoire, plutôt vers le Nord-Ouest à droite. On retrouve également à proximité une clôture endommagée et une petite cabane en tôles démolie. Ensuite, jusqu'au canal d'irrigation du Bas Rhône-Languedoc, ce sont principalement quelques serres du chemin de Cascabel qui sont faiblement touchées.

A Valergues, dans l'enceinte d'un parcours sportif, plusieurs conifères sont ébranchés ou sectionnés à mi-hauteur. Le sens de chute reste convergent, avec une orientation principalement vers le Nord-Ouest à droite de la trajectoire et vers le Nord-Est à gauche. Dans l'agglomération en tant que telle, aucune habitation ne semble avoir été atteinte. Les dernières traces de la tornade sont identifiées au chemin des Cazals, où des jardins sont touchés et un mur de clôture renversé (peut-être indirectement).

Compte tenu de très faibles projections à distance, et de la nature des arbres touchés (conifères de faible dimension principalement), la tornade de Lansargues est classée en intensité EF0 sur l'échelle de Fujita améliorée.

Photographies des principaux dommages:

A
Nous tenons à remercier Darian Martens pour sa précieuse contribution sur ce cas. 
A

Analyse de la situation météorologique

La tornade de Lansargues s'est formée au sein d'une ligne convective active et orageuse (QLCS), qui affectait alors un axe étiré de la région de Montpellier à celle de Valence. Cet axe orageux s'est développé le long d'une limite frontale marquée, à caractère de front froid, qui progressait sur un environnement bien instable, comme en témoigne ci-dessous le reforecast réalisé avec ARW 3 km (MUCAPE > 500 J/kg). L'ensemble a bénéficié d'une configuration d'entrée droite de jet bien diffluente, comme l'illustre le champ de vent à 250 hPa.



L'environnement préfrontal a bénéficié cet après-midi là d'un contexte fortement cisaillé dans les basses couches, à la faveur d'un jet de basses couches orienté au sud (ci-dessous à gauche). Conséquemment, un potentiel de développement tourbillonnaire est clairement identifié sur l'est de l'Hérault à l'heure de la tornade (Significant Tornado Parameter proche de 1).


A

En savoir plus sur les tornades

consulter  la  liste des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK