Observatoire français des tornades et orages violents

Trombe supercellulaire à multivortex en Normandie

Une trombe supercellulaire a été observée le 16 juillet 2009, vers 19h05 TU, au large du Cap de la Hève, en Seine-Maritime.
 

Cette trombe a été observée par A. Lemonnier, de la Marine Nationale, depuis le Cap de la Hève, et signalée par Rémi Caspar, de Météo France. Après analyse de photographies et vidéos prises sous différents angles, il apparaît que la trombe s'est développée dans le prolongement du mésocyclone d'une supercellule, ce qui fait d'elle un cas original, dans la mesure où l'immense majorité des trombes marines résultent d'un mode de formation totalement différent.
Par ailleurs, la structure même du phénomène, tel qu'il se présente sur les clichés communiqués par la Marine Nationale (cf. ci-dessous), est atypique par son absence de tube visible et par la largeur significative de la zone concernée par les vents rotatifs. L'étude détaillée des clichés fait par ailleurs apparaître plusieurs microstructures rotatives secondaires (multivortex).

En définitive, cette trombe présente une structure remarquable de trombe supercellulaire à multivortex, rarement documenté, même aux Etats-Unis, pourtant rompus à l'étude des trombes. Une étude plus détaillée du phénomène sera réalisée prochainement, afin de préciser un certain nombre d'éléments relatifs à ce phénomène exceptionnel.

Les clichés ci-dessous sont reproduits avec l'aimable autorisation de la Marine Nationale et avec la précieuse contribution de R. Caspar (Météo France) et de N. Gaillard.

 

Photographies de la trombe

 
 
 

Photographie de la supercellule associée

 
 
 
 
La supercellule vue depuis Le Havre (crédit photo : C. BAUDOUIN) :
 
 
 
 
 


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK