Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 au Bois-Plage-en-Ré (Charente-Maritime) le 30 octobre 2008 - Keraunos

Le 30 octobre 2008, vers 4 heures locales, une tornade de faible intensité (EF1) s'abat sur l'île de Ré, dans le département de la Charente-Maritime. Le phénomène, qui provoque des dommages au moins au Bois-Plage-en-Ré, est identifié à l'appui de témoignages. Il pourrait être issu d'une trombe marine, mais cette information n'a pas pu être vérifiée.

La tornade du Bois-Plage-en-Ré s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 3 cas pour les journées des 29 et 30 octobre 2008 (24 heures glissantes) dont la tornade EF1 de Moëlan-sur-Mer (Finistère) et la tornade EF1 de la Brée-les-Bains (Charente-Maritime).

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : LE BOIS-PLAGE-EN-RÉ (les Ardillers)
* département : CHARENTE-MARITIME (17)
* altitude moyenne du terrain : 4 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu

* principaux dégâts : 18 caravanes fortement endommagées dans un parking d’hivernage, dont l’une s’est envolée et a été bloquée contre une haie ; fenêtres d'une station-service attenante pulvérisées

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une caravane pulvérisée contre une haie

C'est un phénomène tourbillonnaire très localisé qui s'est abattu à l'Ouest du Bois-Plage-en-Ré, à l'entrée de la cité des Ardillers. A cet endroit, un parc de gardiennage est littéralement soufflé par la tornade : 18 caravanes sont déplacées, retournées ou projetées à distance par la force du vent. L'une d'elle a même effectué un vol plané de plusieurs mètres, avant d'atterrir dans une haie, complètement pulvérisée. La disposition des caravanes après l'événement ne laisse aucun doute sur la nature tourbillonnaire du phénomène. 

D'après les pompiers présents sur les lieux, les dommages sont limités à ce périmètre qui intègre le parc de gardiennage et la station-service voisine dont les vitres ont explosé : « Vers 4 heures, une mini-tornade très localisée s'est abattue sur un parking d'hivernage au Bois-Plage-en-Ré dans l'île de Ré. Une quinzaine de caravanes ont été détruites et l'une d'entre elles s'est retrouvée perchée dans les arbres. Les sapeurs-pompiers du Bois-Plage, la Rochelle-Mireuil et Saint Martin sont intervenus en début de matinée pour nettoyer et sécuriser les lieux. »

En l'absence d'enquête de terrain, la trajectoire de cette tornade apparaît indéterminée. Elle pourrait être issue d'une trombe marine, mais aucun élément ne permet de confirmer cette hypothèse.  
 

Coupure de presse

Le journal "Le Phare de Ré" évoque le phénomène dans son édition du 5 novembre 2008:
 

 

En savoir plus sur les tornades

+  consulter  la  liste des tornades en France
+  découvrir  la  climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK