Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF3 à Izé (Mayenne) le 13 décembre 1978

Le 13 décembre 1978, peu avant 16 heures locales, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) traverse la chaîne des Coëvrons (Mayenne) et le sud des Alpes Mancelles (Sarthe), dont le village d'Izé qui est le plus sinistré. Le phénomène, qui a tué une personne, provoque des dégâts importants.
 
La tornade d'Izé s'inscrit dans un outbreak de tornades meurtrier (épisode de tornades groupées) qui totalise 3 cas pour les journées des 13 et 14 décembre 1978 (24 heures glissantes), dont la tornade EF3 du Fief-Sauvin (Maine-et-Loire) et la tornade EF3 de la Caillère-Saint-Hilaire (Vendée). Cet outbreak a fait l'objet d'une publication dans le Journal of Meteorology (1979) par Jean Dessens. 
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade d'Izé (53) du 13 décembre 1978* intensité maximale : EF3, soit des vents estimés de 220 km/h à 270 km/h
* distance parcourue : 24 kilomètres
* largeur moyenne : 100 mètres

* communes traversées : SAINTE-GEMMES-LE-ROBERT ; IZÉ (village) ; VIMARTIN-SUR-ORTHE [SAINT-MARTIN-DE-CONNÉE, SAINT-PIERRE-SUR-ORTHE] ; SAINT-GERMAIN-DE-COULAMER ; SAINT-MARS-DU-DÉSERT ; SAINT-GEORGES-LE-GAULTIER ; SAINT-PAUL-LE-GAULTIER
* départements : MAYENNE (53), SARTHE (72)
* altitude moyenne du terrain : 200 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles, forêt et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : pommiers et chênes sectionnés ou arrachés; église très fortement endommagée à Izé avec destruction partielle de la nef; toitures arrachées avec la charpente et projection de débris; maisons et fermes partiellement détruites; deux cents porcs écrasés sous une toiture effondrée
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

  
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)


L'église d'Izé éventrée par la tornade

La tornade d'Izé, qui a tué une personne, parcourt près de 25 kilomètres entre la Mayenne et le sud des Alpes Mancelles (département de la Sarthe). Sur une largeur moyenne de 100 mètres, le phénomène provoque de sérieux dégâts : pommiers et chênes sectionnés ou arrachés, toitures arrachées avec la charpente et projection de débris, maisons et fermes partiellement détruites, deux cents porcs écrasés sous une toiture effondrée. Rien que dans la commune d'Izé, 110 maisons et 26 fermes sont sinistrées. Les témoignages font part d'un "grondement sourd comparable à celui d'un avion".

Comme au Fief-Sauvin, la tornade d'Izé endommage sérieusement l'église du village, dont la nef est éventrée et le clocher partiellement décapité. Les photographies ci-dessous, tirées de cartes postales éditées peu de temps après l'événement, illustrent l'ampleur des dommages sur l'édifice (on observe par ailleurs que l'horloge s'est figée à 15h53, heure de passage du phénomène): 

© Keraunos
 
Restauré, l'édifice est reconstruit quasiment à l'identique, comme en témoignent les photographies comparatives suivantes prises au début du XXe siècle et aujourd'hui:

                    © Keraunos                                                                               ©  Wikipédia                  
 
Les dommages consécutifs à cette tornade relèvent du niveau d'intensité EF3 sur l'échelle améliorée de Fujita

* * *
 
L'épisode tornadique des 13 et 14 décembre 1978 a été peu médiatisé dans l'ensemble. Une brève de la Dépêche fait tout de même mention du phénomène dans son édition du 15 décembre 1978:
 
A Izé (Mayenne), où M. Marcel Julia, préfet de la Mayenne, s'est rendu, trente-deux maisons sont si endommagées qu'elles devront être abattues complètement. Soixante-dix-huit autres ont subi des dégâts moins graves ainsi que vingt-six exploitations agricoles. Dans l'une d'elles, deux cents porcs ont été trouvés écrasés sous une toiture effondrée.

NB : Ce cas a pu être documenté grâce à une collaboration entre Keraunos, François Paul (Climat-Energie-Environnement) et Jean Dessens (Anelfa).

En savoir plus sur les tornades

+  consulter  la  liste des tornades en France
+  découvrir  la  climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK