Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 à Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes) le 9 octobre 1907

Le 9 octobre 1907, en cours d'après-midi, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1), issue d'une trombe marine, touche le port de Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Le phénomène remonte jusqu'au cimetière, avant de se briser au pied du Mont Vinaigrier. 

La tornade de Villefranche-sur-Mer prend part à un épisode méditerranéen significatif, à l'origine d'inondations et d'autres rafales destructrices recensées le même jour. Cet épisode s'ajoute à plusieurs événements dramatiques observés durant tout l'automne 1907 en Méditerranée. Cette fin d'année remarquable et meurtrière (25 décès), qui reste dans les annales météorologiques comme l'une des plus pluvieuses sur le sud du pays, a fait l'objet d'un rapport d'étude complet par Keraunos.

De fait, la tornade de Villefranche-sur-Mer s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 9 octobre 1907, dont la tornade EF1 de Sète (Hérault) survenue en début de matinée. 

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 0,8 kilomètre
* largeur moyenne : 100 mètres

* commune traversée : VILLEFRANCHE-SUR-MER (port, ancienne usine à gaz, cimetière)
* département : ALPES-MARITIMES (06)
* altitude moyenne du terrain : 35 mètres
* type de terrain : territoires agricoles ; forêts et milieux semi-naturels ; surfaces en eau

* principaux dégâts : arbres arrachés ; toitures emportées ; plusieurs cloisons démolies dans des villas ; une douzaine d'embarcations chavirées ; faîte d'un pavillon de l'usine à gaz démoli ; deux toitures de bâtiments annexes disloquées ; murs renversés ; cimetière dévasté

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version) . Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.

Parcours de la tornade

X
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
X

Des embarcations chavirent

La tornade de Villefranche-sur-Mer du 9 octobre 1907, qui survient vers 16 heures, est issue d'une trombe marine qui parvient à gagner le port en évitant à la fois les pointes du Mont-Boron et celles du Cap-Ferrat voisin.

Selon un sens de déplacement du sud vers le nord (175°), la trombe traverse le port, où elle fait chavirer une douzaine d'embarcations qui étaient amarrées à quai. A proximité, deux habitations sont sérieusement endommagées (pas plus d'informations). 

Arrivée à 25 mètres d'altitude, la tornade prend en écharpe l'ancienne usine à gaz (aujourd'hui GDF, avenue du Général-de-Gaulle), où elle démolit le faîte d'un pavillon et disloque deux toitures de bâtiments annexes. L'analyse de l'emprise foncière de l'ancien site de l'usine permet d'évaluer la largeur du tourbillon à une centaine de mètres (trajectoire retenue pour la tornade). On cite également des arbres arrachés, des toitures emportées, et plusieurs cloisons démolies dans des villas

Après avoir "dévasté" le cimetière, la tornade se dissipe à 60 mètres d'altitude, freinée dans sa course par le Mont Vinaigrier qui a dû servir de rempart.

En l'absence de détails plus probants sur les toitures emportées et sur les dommages causés sur le cimetière, la tornade de Villefranche-sur-Mer du 9 octobre 1907 est classée a minima en intensité EF1 (haut de l'échelon) sur l'échelle améliorée de Fujita.

En savoir plus sur les tornades



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK