Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 à Peynier (Bouches-du-Rhône) le 9 mars 1827

Le 9 mars 1827, une tornade de faible intensité (EF1) est aperçue entre Peynier et Trets, dans les Bouches-du-Rhône. Le phénomène, qui survient après un orage de grêle, provoque des dégâts mais personne n'est blessé. 
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade d'Aunou-sur-Orne (61) de juin 1791intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* communes traversées : PEYNIER, TRETS
* département : BOUCHES-DU-RHÔNE (13)
* altitude moyenne du terrain : 270 mètres (altitude approximative)
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : arbres déracinés ou brisés à mi-hauteur ; toitures enlevées ; chêne de bonne grosseur renversé ; une cabane emportée et détruite par la tornade

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Localisation de la tornade

© Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
 

Un "cône renversé" qui apparaît après un orage de grêle

La Quotidienne du 30 mars 1827 consacre un article sur la tornade de Peynier du 9 mars 1827, qui frappe également le territoire voisin de Trets. Survenue à la suite d'un orage de grêle, elle a la forme "d'un cône renversé" et "lorsqu'elle se perdit dans les airs, elle avait celle d'une poche à filtrer."

Sans qu'il soit possible de définir une trajectoire précise, la tornade produit des dommages énumérés comme suit : arbres déracinés ou brisés à mi-hauteur, toitures enlevées, chêne d'une bonne grosseur renversé. Fait singulier, une cabane dans laquelle un vieillard pensait trouver refuge, est emportée et détruite par le vent. Le vieil homme en est quitte pour une belle frayeur.

Compte tenu des dommages observés, et en l'absence d'informations détaillées sur la nature des habitations endommagées, la tornade de Peynier du 9 mars 1827 est classée en intensité EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée.
A

En savoir plus sur les tornades

+ découvrir la climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK