Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 à Ozenx-Montestrucq (Pyrénées-Atlantiques) le 3 juillet 1823

Le 3 juillet 1823, une tornade de faible intensité (EF1) est aperçue dans la campagne d'Ozenx, aujourd'hui Ozenx-Montestrucq (Pyrénées-Atlantiques). Le phénomène provoque principalement des dégâts sur la végétation, mais personne n'est blessé.  
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade d'Aunou-sur-Orne (61) de juin 1791intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : OZENX-MONTESTRUCQ (Ozenx)
* département : PYRÉNÉES-ATLANTIQUES (64)
* altitude moyenne du terrain : 80 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : arbres et pieds de vigne déracinés ; maisons atteintes (pas plus d'informations) ; toitures de deux granges enlevées ; éléments emportés par le tourbillon et projetés à distance ; eau d'un bassin aspirée par la tornade

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Localisation de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
  

Un "bruit de canon de siège"

Dans son édition du 17 juillet 1823, le Moniteur Universel décrit un phénomène tourbillonnaire qui endommage la campagne d'Ozenx, aujourd'hui Ozenx-Montestrucq : "On aperçut d'abord au SO de la commune d'Ozeux [Ozenx] un nuage épais et très obscur qui semblait menacer contre la grêle [...] Au même moment, il s'éleva un tourbillon [...] Il sortait au sein de ce nuage une fumée très épaisse qui faisait l'office d'une pompe aspirante, enlevant tout ce qui se rencontrait sur son passage, le faisant tourner avec une rapidité singulière."
 
Cette tornade, dont le bruit est comparable à un celui d'un "canon de siège", déracine des arbres et des pieds de vignes. Quelques maisons sont également atteintes (pas plus d'informations), ainsi que la toiture de deux granges. Des éléments sont également emportés par le tourbillon et projetés à distance. Enfin, dans le village d'Ozenx, l'eau d'un bassin est aspirée par la tornade, le mettant temporairement à sec
 
Compte tenu des dommages observés, et faute d'informations détaillées, la tornade d'Ozenx-Montestrucq du 3 juillet 1823 est classée en intensité EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée.

En savoir plus sur les tornades

+ découvrir la climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK