Observatoire français des tornades et orages violents

Forts orages en Normandie, dans le Nord et sur le Languedoc le 13 août

Dégradation orageuse de grande ampleur sur la France, avec enroulement dépressionnaire dans le Golfe de Gascogne. © MétéosatDégradation orageuse de grande ampleur sur la France, avec enroulement dépressionnaire dans le Golfe de Gascogne. © Météosat

 

Des orages de forte intensité ont sévi sur plusieurs régions le jeudi 13 août 2015. Dès le matin, ils ont occasionné de fortes pluies et des inondations en Normandie. A la mi-journée, un système orageux linéaire a balayé le Languedoc en produisant là aussi de fortes pluies et des rafales de vent parfois supérieures à 70 km/h.

En fin d'après-midi, un autre système convectif de méso-échelle quasi-linéaire a balayé le nord de la Picardie puis le Nord - Pas de Calais, en générant des pluies particulièrement abondantes, des rafales de vent proches de 100 km/h et une activité électrique intense.

En soirée, une supercellule est remontée de Seine-et-Marne jusqu'au département du Nord, en provoquant des rafales de vent destructrices sur l'Aisne notamment. Quelques autres foyers orageux actifs ont également été observés sur d'autres régions, notamment en Bourgogne où de violentes rafales de vent ont frappé le Dijonnais, ou encore sur le Limousin où les pluies ont été là aussi abondantes.


Des orages localement forts dès le matin en Normandie

Un système convectif de méso-échelle a balayé la Haute-Normandie en début de matinée. Producteur de très fortes pluies, il a généré des lames d'eau qui ont fréquemment dépassé 30 mmen peu de temps le long d'un axe Rouen / Varengeville-sur-Mer. Localement, des lames d'eau à 50 mm ont été enregistrées, avec pour principale conséquence des inondations locales, comme ici à Deville-les-Rouen (Seine-Maritime) :

 

Orages peu mobiles et très pluvieux, au nord-ouest de Brest, le soir du 12 août 2015.      © Stéphanie OUVRY

 

Le Languedoc balayé à la mi-journée par un système convectif quasi-linéaire (QLCS)

A la mi-journée, les orages qui avaient circulé sur la région Midi-Pyrénées plus tôt dans la journée se sont organisés en un système linéaire très actif. Ce dernier a balayé tout le Languedoc-Roussillon d'ouest en est, en produisant des pluies intenses et des rafales de vent parfois supérieures à 70 km/h. L'activité électrique générée par ce système orageux a été soutenue.


Système convectif quasi-linéaire (QLCS) balayant le Languedoc d'ouest en est le 13 août 2015, à la mi-journée..       Activité foudre le 13 août 2015 entre 08h00 et 14h00 locales. © KERAUNOS / données Blitzortung

 

D'autres cellules orageuses parfois fortes se sont réactivées par la suite en première partie d'après-midi sur le Roussillon notamment. Des chutes de grêle parfois significatives ont été observées sous certains orages.

 

Orages très pluvieux et venteux sur le Nord - Pas de Calais en fin d'après-midi

Un QLCS (Quasi Linear Convective System, "système convectif quasi-linéaire") a balayé une grande partie du Nord - Pas de Calais en fin d'après-midi. Les orages associés ont été forts en de nombreux endroits, avec des chutes de grêle localisées, des rafales de vent parfois supérieures à 90 km/h (99 km/h à Lillers, 97 km/h à Steenvoorde ou encore 94 km/h à l'aéroport de Lille-Lesquin), et surtout avec des lames d'eau très importantes. Il est ainsi tombé 45,6 mm à l'aéroport de Lille sous cet orage, 43,8 mm à Seclin et 32,8 mm au centre de Lille. A Lille, la température a chuté de 10°C en quelques minutes, et des soulèvements de poussières ont été observés sur la ville à l'avant immédiat du QLCS.
 
Des dégâts consécutifs à ces fortes rafales de vent ont été signalés dans le Nord à Neuvilly, Saint-Vaast-en-Cambrésis, Solesmes ou encore Saint-Python. A Savy-Berlette, près d'Arras (Pas-de-Calais), des dégâts ont été constatés notamment sur plusieurs arbres (grosses branches cassées). A Sin-le-Noble, près de Douai, 10 toitures ont été endommagées à des degrés divers par de puissantes rafales de vent, une vitrine a été brisée et une personne a été projetée sous la force du vent. Des enquêtes sont en cours sur tous ces événements.
 
A Neuvilly (Nord), un arbre a été couché et un pan de la toiture de l'église a été soufflé :
 
© N pour KERAUNOS       © N pour KERAUNOS
 
 
A Souchez (Pas-de-Calais), ce jardin malmené témoigne des fortes rafales de vent qui ont accompagné ces orages (source Facebook Météo Nord - Pas de Calais) :
 
Mobilier de jardin malmené à Souchez (Pas-de-Calais) © page Facebook Météo Nord - Pas de Calais
 
 
Dans l'Aisne, de fortes rafales de vent ont également été rapportées au passage du système orageux à Etréaupont, Bruillières-et-Montbérault ou encore Lugny.
 
L'activité électrique générée par ce MCS a été particulièrement intense, avec plus de 250 décharges de foudre en moyenne chaque minute pendant 2 heures, soit plus de 15.000 éclairs lors de son passage sur le Nord - Pas de Calais.
 
Ligne orageuse très active (QLCS) balayant le Nord - Pas de Calais en fin d'après-midi.       Activité foudre le 13 août 2015 entre 16h30 et 18h30 locales. © KERAUNOS / données Blitzortung
 
 
Des inondations sont reportées en de nombreux points de la région. Ici un passage sous un pont totalement submergé à Bruay-la-Buissière (62) :
 
 
 
Des dommages localisés ont également été rapportés dans la Somme, et notamment dans le secteur de Péronne.
 
A noter qu'une supercellule est remontée en début de soirée de la Seine-et-Marne jusqu'au Nord, en produisant sur son passage des dommages localement importants, notamment dans les environs de Crouttes-sur-Marne, de Soissons et de Tartiers, dans l'Aisne.
 
 

Un orage isolément violent en Côte-d'Or et des pluies intenses en Haute-Vienne

Une cellule orageuse isolée a généré une rafale de vent mesurée à 129 km/h sur l'aéroport de Dijon-Longvic en fin d'après-midi. Des chutes d'arbres et des chutes de tuile ont été rapportées à Dijon et sur les communes environnantes.
 
Une multitude d'orages se sont organisés par ailleurs en deuxième partie d'après-midi le long d'une limite frontale à caractère de front froid, étirée entre Midi-Pyrénées et la région Centre. Dans l'Indre, situé dans une zone de convergence marquée dans les basses couches, au moins un tuba a été observé. Dans le même temps, des cellules orageuses très pluvieuses ont provoqué des inondations à Limoges, en Haute-Vienne. Des coupures d'électricité ont également été rapportées temporairement dans les environs d'Aurillac (Cantal).
 
 

Orages très électriques en soirée entre Alsace et Lorraine

Un système convectif de méso-échelle (MCS) s'est développé en fin de journée sur l'Alsace, avant de progresser vers la Lorraine. Ces orages ont produit une activité électrique intense (plus de 15.000 éclairs en quelques heures) ainsi que de fortes rafales de vent localisées, jusqu'à 97 km/h à Strasbourg - Entzheim.
 
Activité foudre le 14 août 2015 entre 18h00 et 00h00 locales. © KERAUNOS / données Blitzortung
 

Orages très pluvieux près de la Méditerranée en début de nuit

Un nouveau système orageux linéaire a balayé l'Hérault, le Gard puis les Bouches-du-Rhône en début de nuit. Les lames d'eau associées ont localement dépassé 30 mm, comme à Sète ou Prades-le-Lez.
 
 

Photographies de l'épisode orageux

Olivier Jarry-Lacombe était positionné aux abords de l'aéroport de Lille-Lesquin lors du passage du QLCS de la fin de journée sur le Nord - Pas de Calais :

© Olivier JARRY-LACOMBE    © Olivier JARRY-LACOMBE

 

Une autre vue des structures nuageuses associées à ce QLCS, depuis Eterpigny dans le Nord - Pas de Calais (photo Tony Elsner) :

© Tony ELSNER

 

A gauche, structure orageuse menaçante et venteuse, avec soulèvements de poussières, photographiée près de Douai (Nord) par Cyril Vigneron. A droite, orage intense avec mur de pluie, dans les environs de Thun-l'Evêque (Nord) :

© Cyril VIGNERON    © Cyril VIGNERON

 

Christophe Vidal a pu observer un arcus bien dessiné dans l'Aude, depuis les environs de Montferrand :

© Christophe VIDAL

 

Le puissant arcus qui a précédé le QLCS de la mi-journée sur le Languedoc a été photographié depuis l'étang de Thau par Florian Ambrosino :

© Florian AMBROSINO

 

La même structure vue un peu plus tôt, sur le Tarn, entre Dourgne et Arfons, par Jérôme Curvale :

© Jérôme CURVALE

 

Arcus photographié par Yohan Denis, à l'avant du système orageux qui concerné le nord de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle en fin de journée :

© Yohan DENIS

 

Cette chute de foudre a été capturée par Fabrice Gillant dans la Meuse :

© Fabrice GILLANT

 

Impact de foudre vu depuis l'Hérault par Vincent Lhermet :

© Vincent LHERMET

 

Hervé Dermoune a été témoin d'une forte activité électrique au large du Var lors du passage orageux du début de nuit :

© Hervé DERMOUNE      © Hervé DERMOUNE

 

Orages très électriques en début de nuit en Alsace photographiés par Lucas Adler :

© Lucas ADLER

 

Décharge de foudre photographiée dans les environs de Mulhouse par Florent Simian :

© Florent SIMIAN

 

Puissant impact dans les environs de Thil (Meurthe-et-Moselle), en direction du Luxembourg, photographié par Valentin's Weather :

© Valentin's Weather

 

Impact de foudre photographié par Albert Sanchez à Montaud (Hérault), avec un traceur ascendant bien visible à droite de l'impact le plus proche :

© Albert SANCHEZ

 

Le Pays-Haut lorrain sous un orage très électrique, en début de nuit (photo Yohan Denis) :

© Yohan DENIS

 

Chute de foudre extranuageuse photographiée depuis Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) par Florian Marzola :

© Florian MARZOLA

 



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK