Observatoire français des tornades et orages violents

Orages localement forts dans le nord et l'est les 4 et 5 juillet

Mercredi 4 juillet 2012

Des orages parfois forts ont provoqué des chutes de grêle parfois proches de 2 cm en Ardèche et Aveyron, alors que des lames d'eau ponctuellement significatives ont été observées dans plusieurs départements de France.
Les orages, essentiellement structurés sous la forme de clusters ou de lignes mutlicellulaires très pluvieuses ont en effet provoqué des inondations en Saône-et-Loire (secteurs de Mâcon et Cluny), dans la Loire (secteur de Charlieu) et en Haute-Savoie (Chablais). Quelques petits dégâts à la végétation ont été signalés en plaine du Forez, sans gravité.
Des lames d'eau estimées supérieures à 50 mm ont donc été enregistrées au nord de la Seine, en Bourgogne et aux abords du Massif-Central (Lozère, Aveyron notamment) mais aussi dans les Alpes.

Quelques structures convectives se sont montrées particulièrement bien organisées (malgré la faiblesse des cisaillements mis en jeu). Ainsi, un arcus s'est développé aux confins de la Loire, au sein d'un multicellulaire actif qui est remonté ensuite vers la Saône-et-Loire en cours d'après-midi. Les trois photographies ci-dessous ont été prises en dix minutes (entre 16h51 et 17h02 loc.) et montre l'évolution de la structure durant ce laps de temps :

 

  

Arcus observé depuis Iguerande (71) en direction de la frontière Saône-et-Loire/Loire (Crédit photo KERAUNOS - C.FERRE/D.DUMAS)

Certaines cellules sont parvenues à adopter un comportement plus complexe. Ainsi, une structure de type supercellulaire a été observée par Xavier DELORME et Damien BELLIARD :

 

Structure de type supercellulaire qui a transité durant plus d'une heure entre le nord de l'Yonne et l'ouest de l'Aube
Photographies : (Xavier DELORME à gauche) et Damien BELLIARD (à droite, depuis Chalons-en-Champagne à 21h18)

 

Ces orages parfois forts ont persisté durant la nuit du 4 au 5 juillet tout en s'affaiblissant progressivement.

Triple impacts de foudre - Crédit photo Nils PIGERRE

 

 


Jeudi 5 juillet 2012

De nouveaux orages fortement pluvieux et très ponctuellement grêligènes se développent sur une bonne moitié est du pays. Certaines cellules adoptent un comportement rétrograde sur le Nord-Pas de Calais si bien que des lames d'eau importantes sont localement relevées (45 mm en 1h à Cambrai-Epinoy ou 52 mm en 3h à Arras). Des inondations sont observées dans les secteurs de Caudry, Armentières et Lens.
Des orages isolément forts ont également frappés la Lorraine. Quelques dommages à la végétation ont été signalés près de Villerupt en Meurthe-et-Moselle en fin d'après-midi.

Sur l'est de Rhône-Alpes (Isère, Haute-Savoie et Ain), de forts orages ont circulé en fin d'après-midi. Des arbres se sont abattus sur les voies de chemin de fer en Isère tandis qu'un orage très pluvieux a balayé la région de Belly. Il est d'ailleurs tombé une lame d'eau très significative de 57 mm en 1h à Bellay, pour un cumul total supérieur à 70 mm.

Notons enfin que deux tubas ont été observés durant cette journée, l'un à Marcelcave dans la Somme et le second à Rupt-aux-Nonains en Meuse.

 

 

Orage sur le Léman depuis Chexbres entre 21h et 21h30 le jeudi 5 juillet - Photographies de Mickaël NARCON

 

 

Orage sur le Jura, le jeudi 5 juillet vers 20h40 - Photographies de Laetitia GIBAUD

 

 

 

 

 

 



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK