Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF0 à Saessolsheim (Bas-Rhin) le 4 mai 2022

Le 4 mai 2022, en cours d'après-midi, une tornade de très faible intensité (EF0) est aperçue à Saessolsheim, dans le département du Bas-Rhin. Le phénomène, qui suit une trajectoire inhabituelle de l'Est vers l'Ouest, provoque de très faibles dommages.

Il est à noter que la dernière tornade remontait au 8 septembre 2010 pour ce département. D'une intensité EF0, elle avait endommagé le cercle hippique de Seebach.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 800 mètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : SAESSOLSHEIM (D236)
* département : BAS-RHIN (67)
* altitude moyenne du terrain : 240 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètre d'irrigation
 
* principaux dégâts : deux jeunes peupliers sectionnés (la cime de l'un d'eux est projetée à 50 mètres) ; débris emportés par le tourbillon (nature non précisée)
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version) . Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un tourbillon filmé et photographié

La tornade de Saessolsheim du 4 mai 2022 se développe en périphérie sud d'une puissante cellule orageuse à l'origine d'abondantes chutes de grêle dans cette même commune. Le phénomène semble prendre naissance durant la phase de dissipation de la cellule, soit environ 20 minutes après l'intensité la plus forte (le radar indique une intensité horaire proche de 250 mm/h au maximum à 13h45 TU). Fait inhabituel, le tourbillon évolue lentement de l'Est vers l'Ouest (80°), tout comme une autre cellule convective observée presque simultanément dans l'agglomération de Strasbourg, et qui migre brutalement vers le nord-ouest peu avant 14 heures TU.

La tornade a pu être filmée à plusieurs reprises, entre Wœllenheim et Saessolsheim en passant par Landersheim. Le tourbillon est marqué par un buisson bien délimité, accentué par la poussière qu'il transporte.

Photographie de la tornade en formation depuis Hohengœft (à gauche) et vidéo du phénomène depuis Wœllenheim en direction du nord (le tourbillon se déplace de droite à gauche) : 


Vidéo du phénomène depuis Saessolsheim en direction du sud 
(le tourbillon se déplace de gauche à droite) : 


Une enquête de terrain, menée par Pierre-Louis Haas (Météo Suivi Alsace), confirme le passage d'un phénomène tourbillonnaire sur une trajectoire limitée à 800 mètres. En raison d'une végétation peu développée, voire absente sur les parcelles traversées par le phénomène, les traces au niveau du sol n'ont pas pu être identifiées.

D'après les informations recueillies sur place, la tornade semble avoir touché terre à l'ouest de Josephsberg. Selon une trajectoire de l'Est vers l'Ouest (80°), elle frôle par le nord une exploitation agricole qui semble endommagée (la seconde vidéo montre des débris emportés par le tourbillon), puis gagne la D236. Un terrain arboré est traversé par le tourbillon qui sectionne deux jeunes peupliers (la cime de l'un d'eux est projetée à 50 mètres). Au-delà de ce point, aucun dégât n'est observé, ce qui laisse à supposer que la tornade s'est dissipée en approchant le ruisseau de Rosslaufgraben.

Ce type de dommages relève d'un niveau d'intensité EF0 sur l'échelle de Fujita améliorée. A noter qu'à l'appui de la seconde vidéo, la vitesse de déplacement de la tornade est évaluée à seulement 16 km/h (200 mètres en 45 secondes).

Photographies des principaux dommages :  



Analyse de la situation météorologique

La tornade de Saessolsheim s'est formée dans un contexte faiblement cyclonique, dominé par l'étirement d'un vaste thalweg d'altitude depuis la Mer du Nord jusqu'au Maroc où il s'isole en cut-off. Le flux résultant sur l'Alsace est mou et anarchique, caractérisé par des vents faibles et variables à tous les niveaux de la troposphère. A l'étage moyen, les advections froides associées au thalweg concernent principalement le nord-ouest de la France, même si des traces d'air frais affectent l'Alsace en journée (ci-dessous à droite) :



Au sol, le contexte est également peu dynamique sur l'Alsace, qui est concernée par un flux faible mais convergent, en périphérie ouest d'un minimum positionné en Bavière (ci-dessous à gauche). Une limite à caractère de front froid s'étire à la mi-journée des Pays de la Loire jusqu'à la Champagne (ci-dessous à droite). En Alsace, la masse d'air conserve des caractéristiques tropicales, avec des thêta'w > 10°C à 850 hPa :



Les profils verticaux sont conséquemment instables aux abords de l'Alsace durant l'après-midi du 4 mai 2022 : le reforecast réalisé sur cette situation avec le modèle à haute résolution WRF-ARW 3 km de Keraunos met ainsi en évidence des valeurs de MUCAPE supérieures à 700 J/kg aux abords de Saessolsheim à l'heure de la tornade (ci-dessous à gauche). Le reforecast simule par ailleurs de manière très réaliste la convergence qui se met en place au sol sur le Bas-Rhin, avec des vents à dominante S à SO au sud de Strasbourg, et des vents variant entre N et E au nord de Strasbourg (ci-dessous à droite). La zone de convergence se centre aux abords de Saessolsheim dans l'après-midi, là où la convection se déclenche par ailleurs grâce à l'instabilité latente en place. Ainsi, le contexte est temporairement propice à la formation d'un tuba ou d'une tornade faible. De fait, à défaut de pouvoir s'alimenter dans un environnement riche en cisaillements profonds et en hélicité relative, il apparaît que cette tornade s'est formée sur une discontinuité localisée, générée par une convergence des vents au sol. Elle a suivi le flux de surface (orienté est -> ouest), et s'est dès lors vite dissipée, ce type de mécanisme étant particulièrement fragile et généralement très peu durable.



En savoir plus sur les tornades

consulter  la  liste des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK