Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF2 à Saint-Bonnet-des-Quarts (Loire) le 21 mai 2009

Le 21 mai 2009, vers 20 heures locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) touche deux communes de l'Allier et de la Loire. Le phénomène, vu par plusieurs témoins, est confirmé par une enquête de terrain. La largeur du couloir de dégâts atteint localement près de 500 mètres en zone boisée, où les dégâts sont très importants parmi les conifères.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Saint-Bonnet-des-Quarts (42) du 21 mai 2009* intensité maximale : EF2 soit des vents estimés de 175 à 220 km/h
* distance parcourue : 6,5 kilomètres
* largeur moyenne :  300 mètres (localement près de 500 mètres)

* communes traversées : ARFEUILLES (ruisseau du Follet, Auger, les Archers, le Moulin du Mas, Terre des Prériets, les Biefs), SAINT-BONNET-DES-QUARTS (les Biefs, bois de Vauzet, vallée de la Teyssonne)
* départements : ALLIER (03), LOIRE (42)
* altitude moyenne du terrain : 730 mètres
* type de terrain : forêts de conifères, forêts mixtes, forêts et végétation arbustive en mutation, prairies

* principaux dégâts : plusieurs toitures partiellement endommagées (<20% du toit); une toiture totalement endommagée (>20%); de très nombreux conifères de taille importante, déracinés, étêtés, brisés à ras du sol avec abattis complet sur certaines parcelles de forêts; arbres feuillus centenaires déracinés ou tordus; branches emmenées dans les airs; quelques éléments de couverture de l'église des Biefs enlevés
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© KERAUNOS (fond de carte : Géoportail)

 


© KERAUNOS (fond de carte : Géoportail)
 

Une tornade de relief aux proportions assez impressionnantes

Outre les descriptifs plutôt probants des principaux témoins, l'analyse de photographies aériennes effectuées après le passage du phénomène permet de distinguer un axe de dégâts convergents plutôt irrégulier et ponctuel. La nature accidentée du terrain a dû, selon toute vraisemblance, influencer le comportement du tourbillon. La rotation est parfaitement visible sur les dommages infligés aux sapinières, en plusieurs points de la trajectoire.

Aperçu du hameau des Biefs avant et après le phénomène


Localement, les zones endommagées sont observées sur une
largeur de près de 500 mètres, comme c'est le cas dans le bois Vauzet, commune de Saint-Bonnet-des-Quarts. En d'autres endroits, des parcelles entières de forêts sont détruites, lorsque d'autres parcelles, dans la continuité de la trajectoire, sont intactes. 

L'hypothèse d'une tornade sauteuse est privilégiée pour expliquer cette situation. Ce comportement aléatoire, influencé par le relief, rappelle la tornade EF2 de Saint-Alyre-d'Arlanc (Puy-de-Dôme) survenue le 28 juillet 2013.
 
Aperçu des parcelles forestières dévastées en amont du hameau des Biefs après le phénomène
 
 

Une enquête de terrain complémentaire a été effectuée par D. Dumas dans le secteur immédiat du hameau des
Biefs, communes de Saint-Bonnet-des-Quarts (Loire) et d'Arfeuilles (Allier). Plusieurs sapinières sont détruites avec un grand nombre de sapins brisés net. Au niveau du hameau, de nombreuses toitures d'habitations sont endommagées, ainsi que l'église. L'analyse de l'ensemble des dommages conduit à un classement en intensité EF2 sur l'échelle améliorée de Fujita.
 
© KERAUNOS
 

Coupure de presse

Le journal Le Progrès fait part du phénomène dans son édition du 23 mai 2009.

Le brouillard matinal avait bien du mal à masquer le spectacle de désolation et le désarroi des habitants du hameau des Biefs à Saint-Bonnet-des-Quarts, hier.

Car c'est un phénomène météorologique d'une rare violence qui a balayé le hameau jeudi vers 20 heures. Les quelques habitants rencontrés vendredi n'en reviennent pas comme le dit Laurent Tornare : « J'ai vu un véritable vortex (un tourbillon), comme on en voit dans les films, le bruit était impressionnant, un véritable aspirateur. Il a descendu la montagne en 7 ou 8 minutes et s'est arrêté dans la vallée de La Teyssonne. Les troncs d'arbres ont été coupés net. »


Stéphanie et Olivier Lafond, d'autres habitants des Biefs, ajoutent : « Les tuiles volaient, les branches étaient aspirées à une grande hauteur, ça faisait une pluie de débris tout autour. » Christian Mosnier a eu la peur de sa vie : « J'ai eu juste le temps de rentrer dans ma grange et la porte s'est couchée et la toiture est partie ! C'était impressionnant ».

Heureusement il n'y a pas eu de victime de ce passage, beaucoup de dégâts matériels sur une largeur de 100 mètres, a certains endroits, sur le bas du hameau côté Allier une plantation de conifères a été complètement laminée, comme si une gigantesque tondeuse était passée par là. L'ancienne colonie, devenue un gîte, n'a pas été épargnée, des arbres centenaires ont été broyés et sont tombés sur la voiture d'un client de passage.

La solidarité jouait à plein ce vendredi matin, chacun y allant de sa tronçonneuse, ou de l'échelle pour replacer quelques tuiles, ou mettre des bâches sur les toitures endommagées.
 

En savoir plus sur les tornades

+  consulter  la  liste des tornades en France
+  découvrir  la  climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK