Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF2 à Stainville (Meuse) le 6 août 1850

Le 6 août 1850, en fin d'après-midi, une tornade d'intensité modérée (EF2) survole le Plateau Barrois et plus particulièrement la vallée de la Saulx à hauteur de Stainville (Meuse). Le phénomène blesse deux personnes, dont l'une atteinte très grièvement et probablement décédée des suites de ses blessures.

Il est à noter que la tornade de Stainville prend part à une forte dégradation orageuse survenue dans le Nord-Est de la France. Toujours dans le département de la Meuse, un autre phénomène venteux destructeur est observé à Lamorville, où les dégâts sont importants entre Lavignéville et Deuxnouds-aux-Bois.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade d'Aunou-sur-Orne (61) de juin 1791intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 4 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : 100 mètres

* communes traversées : STAINVILLE (la Saulx), NANT-LE-GRAND
* département : MEUSE (55)
* altitude moyenne du terrain : 270 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : environ 30 peupliers tordus ou sectionnés et cimes emportées à distance (jusqu'à 50 mètres) ; ceps aplatis au sol et dégagés de leurs échalas ; arbres fruitiers déracinés, dont un pommier d'une circonférence de 80 centimètre et transporté à 200 mètres ; gerbes mises en tas détruites ; une femme saisie par le tourbillon à jetée à terre à plusieurs reprises ; un homme blessé à la tête par un projectile

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire approximative de la tornade

© Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
 
 

Une colonne d'air "d'une couleur azurée"

Un des correspondants du Patriote de la Meuse décrit un phénomène tourbillonnaire survenu le 6 août 1850, vers 18 heures, entre Stainville et Nant-le-Grand : "Un orage [...] venait de passer [...], lorsqu'une trombe se forme dans la plaine à l'ouest et avance avec rapidité, vers le village qu'elle laissa heureusement de côté pour prendre le bas d'un coteau et se diriger vers la vallée." Décrite comme une colonne d'air d'une couleur azurée sur un fond gris, tournant sur elle-même, la tornade s'élevait "en s'élargissant considérablement".

Dans la vallée de la Saulx, le phénomène endommage sérieusement la végétation sur une largeur de 100 mètres : environ 30 peupliers tordus ou sectionnés et cimes emportées à distance (jusqu'à 50 mètres), ceps aplatis au sol et dégagés de leurs échalas, arbres fruitiers déracinés, dont un pommier d'une circonférence de 80 centimètres et transporté à 200 mètres. Dans les champs, les moissonneurs assistent, impuissants, à la destruction des gerbes qui avaient été liées et mises en tas. Ces dernières sont emportées par la tornade, déliées et dispersées "avec une rapidité étonnante".

La tornade prend ensuite la direction de la plaine de Nant-le-Grand, sans plus d'informations. La trajectoire minimale approximative retenue est donc limitée à 4 kilomètres.

Bien que le village et les habitations soient épargnés, la tornade blesse un couple de moissonneurs qui pensait avoir trouvé refuge derrière un tas de gerbes. La femme est happée par le tourbillon et lancée à terre à plusieurs reprises ; son mari est quant à lui heurté par un projectile en tentant de lui porter secours, et tombe assommé. Secourus par d'autres moissonneurs, ils sont ramenés au village. Le mari n'est pas gravement atteint, mais son épouse est en revanche dans un état désespéré. On peut craindre qu'elle succombe à ses blessures, même si aucune nouvelle n'est communiquée dans les éditions des jours suivants.

Compte tenu des dommages observés sur la végétation, des projections à distance et des blessures infligées, la tornade de Stainville du 6 août 1850 peut être classée en intensité EF2 sur l'échelle améliorée de Fujita.

En savoir plus sur les tornades

+ découvrir la climatologie des tornades en France


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK