Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF1 à Champvoisy (Marne) le 2 juin 1887

Le 2 juin 1887, en début d'après-midi, une tornade de faible intensité (EF1) traverse plusieurs hameaux de Champvoisy, dans la Marne. Deux personnes sont saisies par le tourbillon, mais personne n'est blessé. 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 3,3 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* communes traversées : VERNEUIL (la Gèvre), CHAMPVOISY (la Chapelle Hurlay, le Parc, la Défense, les Limons des Prés Gillet)
* département touché : MARNE (51)
* altitude moyenne du terrain : 190 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : 30 à 40 arbres déracinés ou brisés ; toitures endommagées ; un trou ouvert dans un plafond ; deux personnes soulevées par le vent et renversées

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 

X

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
X

Deux personnes soulevées et renversées

La tornade de Champvoisy du 2 juin 1887 est relatée dans la presse locale. Selon un sens de déplacement du sud-est vers le nord-ouest, le phénomène est signalé entre les bois de Verneuil (la Gèvre) et les Prés Gillet, soit sur un parcours certain de 3,3 kilomètres. Le village de Champvoisy est épargné en tant que tel par la tornade, bien qu'un déluge de pluie soit signalé au même moment. Dans les hameaux parcourus par la tornade en revanche, on signale très peu de pluie. 

Annoncée par un grondement sourd voire assourdissant, la tornade déracine ou brise entre 30 et 40 arbres, et endommage quelques toitures. Un trou est même ouvert dans le plafond d'une habitation à la Chapelle Hurlay.

Fait caractéristique, deux personnes (Jules Braquemart à la Chapelle Hurlay, et Auguste Milcent aux Prés Gillet) ont failli être enblevés par la tornade, qui les a soulevés et renversés. Une troisième personne, surprise dans sa maison par le grondement de la tornade et pensant que l'habitation allait s'effondrer, saute par une fenêtre. Personne n'est heureusement blessé malgré ces quelques incidents.

Compte-tenu des dommages observés, la tornade de Champvoisy du 2 juin 1887 est classée en intensité EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée.

En savoir plus sur les tornades



Les orages en France - Chiffres-clés et saisonnalité

Découvrez la climatologie des orages en France, grâce aux données et archives de Keraunos : épisodes orageux remarquables, chutes de grêle records, supercellules,...

Climatologie des orages
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK