Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF2 à Brunehamel (Aisne) le 29 avril 1882

Dans la soirée du 29 avril 1882, une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse le village de Brunehamel, dans le nord de l'Aisne. Les dégâts matériels sont importants, mais personne n'est blessé.

La tornade de Brunehamel survient durant une journée marquée par un autre phénomène venteux à Wailly-Beaucamp (Pas-de-Calais), et à l'origine d'un décès. La nature exacte du phénomène n'a pas pu être déterminée à ce jour. 

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : 50 mètres

* commune traversée : BRUNEHAMEL
* département : AISNE (02)
* altitude moyenne du terrain : 240 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : arbres de toutes tailles arrachés ou brisés ; cheminées renversées ; toitures arrachées ; mur de jardin renversé sur une longueur de 10 mètres ; une brasserie et des bâtiments attenants atteints ; toit d'une grange neuve enlevé entièrement d'un côté sur une surface d'environ 80 m² ; planches et zincs de toiture emportés à 400 mètres de distance
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version) . Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Parcours de la tornade

X
Localisation exacte indéterminée
X

Un "train lancé à toute vitesse"

La tornade de Brunehamel du 29 avril 1882 a fait l'objet d'une importante médiatisation dans la presse nationale et régionale. Le Journal de Saint-Quentin apporte de précieux détails qui permettent d'attester d'un phénomène de nature tourbillonnaire et d'une intensité significative (EF2 sur l'échelle améliorée de Fujita).

La tornade, signalée vers 19 heures, ne dure que quelques secondes. Accompagné d'un bruit caractéristique, "semblable à celui que fait un train lancé à toute vitesse", le tourbillon provoque de nombreux dégâts dans la commune. Parmi eux, des arbres de toutes tailles sont arrachés ou brisés, des cheminées renversées, des toitures arrachées. Un mur de jardin est même renversé sur une longueur de 10 mètres.

Dans la brasserie et les bâtiments attenants de la propriété de M. Thiébaut, le toit d'une grange neuve est enlevé entièrement d'un côté sur une surface d'environ 80 m². Des planches et des zincs de toiture sont emportés jusqu'à 400 mètres de distance.

La trace laissée par le tourbillon est observée au sein d'un couloir large de 30 à 60 mètres. En revanche, la distance parcourue, tout comme la localisation exacte dans le village, restent indéterminées

A noter également des dégâts le même jour dans la commune de Wailly-Beaucamp (Pas-de-Calais), consécutifs à des rafales destructrices à l'origine d'un décès. La nature exacte du phénomène venteux n'a toutefois pas pu être déterminée. 
A

En savoir plus sur les tornades



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK