Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF2 à Auneau (Eure-et-Loir) le 29 octobre 1874

Le 29 octobre 1874, une tornade d'intensité modérée (bas de l'échelon EF2) traverse la commune d'Auneau, en Eure-et-Loir. Le phénomène, vu et ressenti par de nombreux habitants, blesse une personne avant de se dissiper à l'extrême Sud de la Seine-et-Oise (actuel département des Yvelines). 
 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 5 kilomètres (distance estimée)
* largeur moyenne : indéterminée

* communes traversées : ROINVILLE, AUNEAU (village, la Folie), ORSONVILLE
* départements touchés : EURE-ET-LOIR (28), YVELINES (78)
* altitude moyenne du terrain : 145 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles

* principaux dégâts : gros arbres fruitiers arrachés ; tilleuls tordus ; plusieurs bâtiments et habitations endommagés : vitres brisées, cheminées écroulées, toitures en partie arrachées, cloisons défoncées ; deux grandes portes en chêne enlevées ; plusieurs toitures enlevées et projetées dans la rue ; deux hommes roulés par le vent ; un porc traîné sur quelques mètres ; bottes de paille, tuiles, linge et débris de toute sorte emportés dans les airs

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 

X

© Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
X

D'épaisses colonnes animées d'un mouvement giratoire

La tornade d'Auneau du 29 octobre 1874 a fait l'objet de plusieurs publications dans des revues scientifiques.

L'annuaire de la société météorologique de France (1874) revient sur l'événement à l'appui d'un rapport de M. Genty, élève de l'école normale de Chartres, envoyé sur les lieux.

Selon les informations recueillies par M. Genty, la tornade aurait pris naissance à environ 1,5 kilomètre au Sud-Ouest d'Auneau, sur le territoire de Roinville. Si le point de départ exact reste incertain, les témoins sont en revanche en mesure de décrire précisément le phénomène : "Plusieurs personnes qui croient avoir vu la formation de la trombe, disent que vers quatre heures du soir, d’épaisses colonnes animées d’un mouvement giratoire, se détachèrent des nuages, se dirigeant rapidement vers Auneau. En un instant, cette localité se trouva enveloppée comme d'une épaisse fumée."

A Auneau, la tornade produit essentiellement des dommages dans le périmètre de la rue d'Orléans (aujourd'hui rue de la Résistance), de la rue de Rochefort (aujourd'hui rue Pasteur), du champ de foire et de la vallée de l'Aunay.
De gros arbres fruitiers sont arrachés et des tilleuls tordus sur le champ de foire. Plusieurs bâtiments et habitations de la commune sont endommagés : vitres brisées, cheminées écroulées, toitures en partie arrachées, cloisons défoncées, deux grandes portes en chêne enlevées, plusieurs toitures enlevées et projetées dans la rue. Deux hommes sont également roulés par le vent. Dans une auberge, un porc préalablement abattu est même traîné sur quelques mètres jusqu'au milieu d'une cour. Les témoins signalent également des bottes de paille, des tuiles, du linge et des débris de toute sorte emportés dans les airs.

Après avoir traversé la vallée de l'Aunay, la tornade survole le hameau de la Folie, puis se dissipe dans le secteur d'Orsonville, dans les Yvelines. La trajectoire parcourue atteint ainsi approximativement 5 kilomètres. Il est à noter que suite à la tornade, une pluie diluvienne s'est abattue dans le secteur et a duré environ 10 minutes. Le vent a rapidement basculé à l'Ouest.

Aucune victime humaine ni animale n'est à déplorer suite à cette tornade, bien qu'une personne âgée ait été blessée au visage par une tuile. Les dégâts matériels sont par ailleurs estimés à 8000 Francs, ce qui apparaît largement sous-estimé.  

En savoir plus sur les tornades



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK