Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF2 à Aubepierre-sur-Aube (Haute-Marne) le 30 avril 1866

Le 30 avril 1866, vers 15 heures locales, une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse le territoire d'Aubepierre-sur-Aube, dans le Sud de la Haute-Marne. Le tourbillon, qui a été vu, endommage notamment 1000 à 1200 arbres de toutes espèces, et blesse 3 personnes.
 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 5 kilomètres (approximation)
* largeur moyenne : 500 mètres

* commune traversée : AUBEPIERRE-SUR-AUBE (village, ferme de Champagne, bois de la Fontaine Langin)
* département touché : HAUTE-MARNE (52)
* altitude moyenne du terrain : 320 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : 1000 à 1200 arbres de toute nature (arbres fruitiers, peupliers...) tordus ou brisés, dont certains à ras de terre ; vingt toitures en tuiles, ardoises et laves enlevées ; portes arrachées, cheminées en pierre de taille écroulées ; portes, à l'abri du vent, arrachées de leurs gonds et ferrures transportées à de grandes distances ; un homme renversé de cheval et roulé par terre à une assez grande distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 

© Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
X

Vingt toitures arrachées et plus de 1000 arbres abattus

La revue Cosmos, dans son édition de 1866, transmet le récit de M. Henriot (ingénieur en chef des ponts et chaussées) relatif à un "ouragan singulier" survenu à Aubepierre-sur-Aube le 30 avril de la même année. Il s'agit en réalité d'une tornade d'intensité EF2 qui a traversé le territoire de cette commune sur une distance d'environ 5 kilomètres et une largeur comprise entre 450 et 500 mètres.

La tornade d'Aubepierre-sur-Aube est décrite par un observateur situé à environ 2 kilomètres à l'Est du village. Dans un premier temps, le phénomène se présente comme une nuée noire accompagnée de grondements incessants du tonnerre, dans la direction du Sud-Ouest. A 15 heures, cette nuée traverse le village d'Aubepierre et l'observateur est interpellé par la circulation des nuages : "De mon poste d'abri, je voyais la nuée s'avançant du Sud-Ouest, un autre nuage noir venant du Nord-Ouest (direction de Dancevoir), et en même temps, je sentais un vent frais venant du Sud-Est et rasant la terre. Il y avait alors trois vents différents convergeant au même point sur le village d'Aubepierre."

La tornade ainsi constituée se présente sous la forme d'un nuage noir avec un appendice en forme de cône renversé, qui circule rapidement entre le village d'Aubepierre, la ferme de Champagne et les bois d'Aubepierre. Pendant le passage du tourbillon, quelques gros grêlons sont tombés.

Les dommages sont assez importants dans la commune et les forêts aux alentours. Vingt toitures en tuiles, en ardoises ou en laves sont arrachées. Cinquante autres maisons sont endommagées : toitures en partie enlevées, cheminées (dont certaines en pierre de taille) abattues. Des tiges de girouettes en fer, hautes de 1m80 et de 3 centimètres de diamètre, sont pliées par la force du vent. Des fils de fer galvanisé sont distendus d'au moins 5% de leur longueur. Des portes, même à l'abri du vent, sont arrachées de leurs gonds et les ferrures transportées à de grandes distances. Des châssis de couche sont enlevés perpendiculairement à 15 mètres et lancés à 70 mètres de distance. Les tuiles de la toiture d'un lavoir communal sont retroussées de telle façon qu'elles se sont trouvées replacées dans leur ordre, en sens inverse, le rang du bas recouvrant le rang immédiatement supérieur, et ainsi de suite sans qu'aucune n'ait été cassée ou dispersée.
 

Concernant la végétation, la tornade renverse, tord ou brise 1000 à 1200 pieds d'arbres de toutes espèces. Certains peupliers sont rompus au ras du sol. Dans le périmètre de la ferme de Champagne (dont les bâtiments ne sont pas atteints), de nombreux arbres sont également touchés. Des arbres de haute futaie sont aussi abattus dans les bois communaux d'Aubepierre, situés entre la ferme de Champagne et Coupray.

Trois personnes sont blessées suite au passage de la tornade. L'une d'elles est atteinte grièvement par des éclats de bois et de débris. Un homme est également roulé par terre à assez grande distance, après avoir été renversé de cheval. 

Compte tenu des informations disponibles, nous pouvons considérer que la tornade d'Aubepierre-sur-Aube a parcouru une trajectoire d'environ 5 kilomètres entre la vallée de l'Aube et une partie du bois de la Fontaine Langin, situé à l'extrême Nord du territoire communal d'Aubepierre.

En savoir plus sur les tornades



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK