logo Keraunos

Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF0 à Quévert (Côtes-d'Armor) le 19 octobre 1845

Le 19 octobre 1845, une tornade de très faible intensité (EF0) est aperçue sur le territoire de Quévert, dans les Côtes-d'Armor. Le phénomène provoque de faibles dommages sur la végétation et les cultures.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Quévert (22) du 19 octobre 1845intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 0,8 kilomètre
* largeur moyenne : indéterminée
 
* commune traversée : QUÉVERT (la Roncière, le Bois-Riou)
* département : CÔTES-D'ARMOR (22)
* altitude moyenne du terrain : 95 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : bottes de blé noir éparpillées ; arbres agités ; chutes de fruits
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

Cliquer sur la carte ci-dessous pour l'agrandir :
 
Trajectoire de la tornade de Quévert (22) du 19 octobre 1845. © Keraunos (fond de carte : carte de l'état major pour la période 1820-1866)
© Keraunos (fond de carte : carte de l'état major pour la période 1820-1866)
 
 

Un tourbillon qui éparpille des bottes de blé noir

La tornade est signalée par un bruit caractéristique, "assez semblable à celui du tonnerre qui se fit entendre dans une partie de la commune"  [L'Impartial de Dinan]. En suivant la direction du Sud-Ouest vers le Nord-Est, la tornade rase le sol en éparpillant sur son passage les chaumes et les bottes de blé noir qui couvraient les champs. Les dégâts restent faibles dans l'ensemble et conformes à une intensité EF0 : arbres violemment agités avec des chutes de pommes ; bottes de blé noir enlevées par-dessus des arbres d'une vingtaine de mètres, et restées accrochées, en retombant, à leurs branches les plus hautes.
 
Les dégâts sont observés, selon le même journal, depuis la colline des Riaux-des-Aulnes (actuel lieu-dit la Roncière) jusqu’aux prairies basses du Bois-Riou, soit une trajectoire de 800 mètres.
 

En savoir plus sur les tornades en région Bretagne

 
Evénéments orageux remarquables en région Bretagne          Climatologie des tornades en région Bretagne


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK