Observatoire français des tornades et orages violents

Tornade EF0 à Brizeaux (Meuse) le 19 septembre 1810

Le 19 septembre 1810, une tornade de très faible intensité (EF0) est aperçue dans la commune lorraine de Brizeaux (Meuse). Les dégâts matériels sont très faibles.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Brizeaux (Meuse) du 19 septembre 1810intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 2 kilomètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : BRIZEAUX
* département : MEUSE (55)
* altitude moyenne du terrain : 175 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels, surfaces en eau

* principaux dégâts : un pignon d'habitation endommagé, eaux d'un ruisseau soulevées
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
 

Une "colonne de feu" qui "allait jusqu'aux cieux"

Le journal de l'Empire décrit une tornade de très faible intensité (EF0) survenue le 19 septembre 1810 vers 17h30 sur le territoire de Brizeaux (Meuse). Si la distance parcourue (2 kilomètres) et le sens de déplacement (du sud vers le nord) sont précisés, la trajectoire exacte reste indéterminée car on ignore quelle partie du village a été touchée.
 
Le phénomène débute à environ 1 kilomètre au sud du village : "Les personnes qui l'ont attentivement examiné, assurent qu'il a été près d'un quart d'heure à se rassembler, s'agitant sur place en différents tourbillons ; mais lorsque toutes ses parties furent réunies, il parut tout-à-coup comme un globe de feu très considérable". La tornade, accompagnée d'un bruit caractéristique - "tantôt comme le roulement d'une voiture rapidement traînée, tantôt comme le bruit d'une grande pluie fortement chassée" - prend la direction du village de Brizeaux, après avoir absorbé l'eau d'un ruisseau. Là, elle abat le pignon d'une maison, et prend la direction du nord. A cet instant, la structure de la tornade est mieux visible, puisqu'elle est comparée à une colonne de feu, "qui prenait de la terre jusqu'aux cieux". Le phénomène se dissipe à 1 kilomètre du village, peu avant les côtes et la forêt de Beaulieu.
 
Il est à noter que selon les témoins, la tornade de Brizeaux aurait duré trois-quarts d'heure, ce qui serait considérable compte tenu de la faible distance parcourue.
 

En savoir plus sur les tornades



Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Politique de confidentialité OK