Le 9 août 2018, en cours de matinée, une trombe marine s'échoue sur la plage de Piémanson, à l'extrémité du delta du Rhône, sur le territoire d'Arles (Bouches-du-Rhône). Le phénomène, vu et filmé par plusieurs témoins entre le Salin de Giraud et Port-Saint-Louis-du-Rhône, n'a provoqué aucun dommage.

Il est à noter que la commune d'Arles a déjà été touchée par un phénomène similaire le 27 avril 2015, même si l'origine marine du tourbillon n'avait pas pu être prouvée à cette époque.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : ARLES (plage de Piémanson) 
* département : BOUCHES-DU-RHÔNE (13)
* altitude moyenne du terrain : 1 mètre
* type de terrain : plages, dunes et sable ; marais intérieurs

* principaux dégâts : pas de dégâts recensés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Localisation de la tornade 

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Un tourbillon vu et filmé

Le 9 août 2018, vers 10h30 locales, plusieurs habitants de Port-Saint-Louis-du-Rhône aperçoivent un tourbillon au large. Il s'agit en réalité d'une trombe marine qui prend la direction de la plage de Piémanson (Arles), presque au niveau de l'embouchure du Grand Rhône.

Plusieurs vidéos confirment l'origine marine du phénomène, ainsi qu'un contact sur la terre ferme entre la plage de Piémanson et les abords du They de Béricles et de la Palissade. L'extrait photographique ci-dessous montre d'ailleurs le tourbillon lorsqu'il touche terre, à une distance estimée entre 1 et 1,5 kilomètres à l'Est du poste de secours visible au second plan. La dissipation du phénomène se produit quelques instants plus tard :


© Clara 3000


En l’absence de dommages constatés au sol, et dès lors faute de dégâts recensés, le phénomène est classé par convention en intensité EF0 sur l'échelle de Fujita améliorée.

En savoir plus sur les tornades