L'Observatoire KERAUNOS, avec le soutien du Fonds Keraunos, a organisé les 16 et 17 novembre 2013 son 5ème séminaire annuel, entièrement dédié au thème des orages violents en France. Ce séminaire, composé de présentations et de débats répartis sur deux demi-journées, s'est tenu dans le cadre des salles panoramiques situées au sommet de la Tour Part-Dieu, au cœur de Lyon.

Compte-rendu des interventions

Dans la continuité des précédentes éditions, la programmation a couvert un large éventail de thématiques liées aux orages, avec des interventions dédiées à la climatologie et à la prévision des orages, tout autant qu'à l'observation de terrain et à l'étude de cas historiques.

MCC, derecho, microrafales, tornades, grêlons de 11 cm : une saison convective 2013 hors normes ?

samedi 16 novembre, 14h40
intervenant : Emmanuel WESOLEK (Keraunos)

Le séminaire s'ouvre avec une présentation dédiée au bilan de la saison orageuse 2013 en France. Les principaux points suivants sont détaillés :

  • inventaire des phénomènes convectifs sévères recensés durant l'année (grêle, tornades, rafales descendantes,...)
  • inventaire des supercellules identifiées entre janvier et octobre 2013
  • analyse des moyennes et écarts à la normale des températures en altitude, de l'instabilité et de l'intensité de l'activité orageuse
  • évolution de l'instabilité et de l'activité orageuse nationale au cours des dernières années
  • analyse de l'activité convective mois par mois en 2013 (instabilité, nombre de jours d' orage,...)
  • analyse synthétique des événements orageux majeurs de l'année 2013

Les pièges du recensement des tornades en France : comment sont établis les diagnostics de tornades au sein de Keraunos ?

samedi 16 novembre, 15h20
intervenant : Pierre MAHIEU (Keraunos)

Près de 600 cas de tornades sont recensés par Keraunos en France (en liste principale), parmi 10.000 cas venteux analysés. Ce travail de recensement requiert une méthodologie stricte et des critères de validation identiques pour chaque cas analysé. Ces exigences sont rendues indispensables pour éviter un certain nombre de pièges inhérents au recensement des phénomènes tourbillonnaires, parmi lesquels :

  • l'évolution des références temporelles au fil des décennies et des siècles
  • les mutations toponymiques
  • l'expression parfois imagée et imprécise des dégâts pour les cas anciens
  • les biais induits par les faiblesses des bâtiments ou végétaux frappés, qui nécessitent une expertise spécifique pour déterminer l'intensité des tornades
  • les interruptions des couloirs de dégâts
  • les sources erronées et les "fakes"

Les effets spectaculaires des trombes en France (par J. DESSENS et F. PAUL)

samedi 16 novembre, 15h50
intervenant : Jean DESSENS (Anelfa)

La présentation propose une synthèse de l'article du même nom, paru en mai 2013 dans la revue La Météorologie. Les éléments suivants sont plus particulièrement analysés :

  • les projections d'eau
  • les projections de véhicules
  • les projections d'arbres et de branches
  • les autres types d'objets projetés (poutres, grues,...)

La présentation conclut sur les effets de la baisse de pression liée au passage d'une tornade.

Analyse des chasses du 5 et 6 août 2013 en Bourgogne et Jura

samedi 16 novembre, 17h00
intervenant : Xavier DELORME (Temps d'Orages), Mickäel OQUIDAN-KAISER (Météo France)

La présentation revient sur les journées des 5 et 6 août 2013, et plus particulièrement sur les différents orages parfois supercellulaires qui se sont formés ces jours-là entre Bourgogne et Jura. Les aspects suivants sont analysés :

  • situation météorologique
  • analyse des images radar, des vitesses radiales (Doppler), de l'activité foudre et des images satellite
  • prévision fournie par les modèles de Météo-France (Arpège, Arôme)
  • les astratégies de chasse sur le terrain
  • sélection de photographies et de vidéos, dont vidéos slow-motion de chutes de foudre

Le rôle des MCV dans l’initiation de la convection et la difficulté de certains modèles à bien les appréhender

samedi 16 novembre, 17h40
intervenant : Lionel PEYRAUD (Météo Suisse)

La présentation aborde la question des Mesoscale Convective Vortex (MCV) et détaille plus particulièrement les éléments suivants :

  • rappels sur la notion de vorticité
  • définition et caractéristiques d'un MCV
  • exemples d'images satellite et radar d'un MCV
  • exemple du MCV des 23 et 24 juillet 2013 entre France et Suisse (observations et modélisation)
  • exemple du MCV du 20 octobre 2013
  • exemple du MCV du 1er août 2012

L'extrême puissance du super-typhon Haiyan. Peut-on parler de cyclone annulaire ?

samedi 16 novembre, 18h10
intervenant : David DUMAS (Keraunos)

Le super-typhon Haiyan a ravagé les Philippines au début du mois de novembre 2013. La présentation analyse en détails ce système météorologique extrêmement virulent :

  • synthèse sur l'activité cyclonique observée sur les différents bassins en 2013
  • développement et caractéristiques du super-typhon Haiyan
  • définition d'un cyclone annulaire, et inventaire des caractéristiques propres à ce type de structure
  • analyse de la structure de l'oeil du cyclone, de son remplacement et du cycle diurne
  • analyse des sommets nuageux et des anomalies thermiques
  • analyse des cisaillements et de la SST

Analyse des dommages causés par l’outbreak de tornades du 15 décembre 2012 dans le nord-ouest de la France.

dimanche 17 novembre, 08h30
intervenant : Thibault CORMIER (correspondant-enquêteur Nord-Ouest pour Keraunos)

La présentation revient sur les 4 tornades observées entre Bretagne et Normandie durant la journée du 15 décembre 2012. La trajectoire et les dommages recensés sont illustrés de photographies réalisées lors de l'enquête de terrain. Les cas suivants sont passés en revue :

  • tornade EF0 à Sarceaux (61)
  • tornade EF1 à Notre-Dame-du-Hamel (61 et 27)
  • tornade EF2 à Tinténiac (35)
  • tornade EF2 à Pré-en-Pail (53 et 61)

Anticipation des précipitations convectives : enjeux pour la prévision hydrologique (par G. ARTIGUE et F. JORDAN).

dimanche 17 novembre, 09h00
intervenant : Guillaume ARTIGUE (E-dric.ch)

La présentation analyse la sensibilité de la prévision hydrologique à la qualité de la prévision des précipitations, notamment pour leur part convective. Les points suivants sont abordés :

  • présentation de la plateforme de modélisation RS 2013
  • méthodes d'assimilation des données météorologiques
  • problématiques propres à la prévision des précipitations en situation convective, avec exemples de la prévision hydrologique pour la glacier d'Aletsch, le Lac de Gruyère ou encore le Tessin
  • performances comparées des modèles LEPS, COSMO 7 et ECMWF
  • méthodes d'amélioration de la prévision hydrologique (multi-modèles, statistiques,...)

Les tornades de relief : analyse des cas de Saint-Claude (1890), d’Anduze (2011) et de Saint-Alyre-d’Arlanc (2013).

dimanche 17 novembre, 09h30
intervenants : David DUMAS (Keraunos), Pierre MAHIEU (Keraunos)

Les interactions entre les tornades et le relief sont variées et complexes. Un indicateur a été construit afin de déterminer les 50 tornades françaises qui ont suivi les trajectoires les plus influencées par le relief. Parmi elles, trois cas sont étudiés en détails :

  • un cas de trajectoire influencée par une vallée, illustré par la tornade EF4 de Saint-Claude du 19 août 1890
  • un cas de trajectoire stable avec structure de tourbillon rarement modifiée, illustré par la tornade EF2 d'Anduze du 3 novembre 2011
  • un cas de trajectoire instable avec structure de tourbillon chaotique, illustré par la tornade EF2 de Saint-Alyre-d'Arlanc du 28 juillet 2013

Facteurs favorisant la grêle à grande échelle et à petite échelle.

dimanche 17 novembre, 11h00
intervenant : Claude BERTHET (Anelfa)

Les différents facteurs qui pourraient influer sur les chutes de grêle, à grande et à petite échelle, sont passés en revue dans le cadre de cette présentation. Une analyse plus spécifique est dédiée aux éléments suivants, afin d'évaluer s'ils impactent, ou non, la climatologie de la grêle :

  • la situation synoptique, et plus particulièrement la position du courant-jet
  • l'altitude de l'isotherme 0°C
  • les reliefs et l'altitude
  • la présence de cours d'eau, forêts ou autres variantes de terrain
  • la microphysique et notamment la teneur en polluants de l'atmosphère

Les orages supercellulaires en saison froide : caractéristiques, climatologie et analyse des cas tornadiques de La Rochelle (1971) et de Saint-Omer-Capelle (1998).

dimanche 17 novembre, 11h30
intervenant : Emmanuel WESOLEK (Keraunos)

Les supercellules représentent une part trop souvent sous-estimée dans les orages violents hivernaux. Même si leurs dimensions durant la saison froide sont le plus souvent réduites par rapport à celles que l'on observe en été, elles sont en mesure de produire des chutes de grêle, de puissantes rafales descendantes et des tornades parfois fortes. La présentation fait le point sur ces mini-supercellules (encore appelées supercellules LT) et passe en revue les points suivants :

  • origine et signification de la notion de supercellule
  • formation d'une supercellule et facteurs influençant son comportement
  • caractéristiques propres aux mini-supercellules
  • synthèse de la littérature scientifique relative aux mini-supercellules
  • analyse climatologique du potentiel supercellulaire français en saison froide
  • étude des tornades supercellulaires de La Rochelle (25 janvier 1971) et de Saint-Omer-Capelle (8 janvier 1998) : intensité, parcours, dommages, situation météorologique, reforecast avec le modèle WRF en coeur NMM (5 et 30 km), présentation des indicateurs supercellulaires et tornadiques modélisés et mesurés

Avis de tempête dans le Système Solaire : éclairs, dustdevils et autres vortex.

dimanche 17 novembre, 12h00
intervenant : Laetitia GIBAUD

Les phénomènes atmosphériques sont nombreux et variés dans le Système Solaire. La présentation détaille leurs principales caractéristiques :

  • systèmes nuageux et orages sur Vénus, dustdevils et tempêtes sur Mars
  • ouragans et orages sur Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune

En savoir plus sur les séminaires Keraunos