Un épisode méditerranéen intense a concerné le sud-est de la France les 22 et 23 octobre. Les orages ont été diluviens, notamment sur l'est de l'Aude, des Pyrénées-Orientales et sur l'Hérault. La région de Béziers a été particulièrement concernée.


MCC sur le sud de la France à 3h UTC le 23 octobre - SSEC


Sous l'impulsion d'une goutte froide isolée sur la péninsule Ibérique, le flux de sud a viré au sud-est puis à l'est durant ces deux journées, favorisant une dégradation pluvio-orageuse intense.
Les premières pluies, issues d'un système convectif de méso-échelle ont gagné l'ouest du Languedoc en matinée du 22 octobre. Ce n'est qu'à l'arrière de ce système que l'instabilité s'est amplifiée, en liaison avec une advection d'air plus chaud en basse couche. Ainsi, les profils verticaux sont devenus bien instables, autorisant l'éclosion d'une convection très profonde.

En fin de journée du 22 octobre, une première salve orageuse a généré d'abondantes précipitations sur l'est de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Il a été relevé 40 à 60 mm en 1h à Sigean ou à Leucate dans l'Aude. Tout le secteur littoral de l'Aude a ainsi connu des inondations par ruissellement.





A l'arrière de cette zone orageuse, une accalmie toute relative s'est mise en place en fin de soirée. Durant la nuit du 22 au 23 octobre, un système convectif de méso-échelle plus massif est remonté de Catalogne et de la Costa Brava en Espagne.
Il a produit là encore des pluies diluviennes d'abord sur l'est des Pyrénées-Orientales et de l'Aude puis sur l'ouest de l'Hérault. On peut noter une lame d'eau remarquable de plus de 50 mm en 1h au Cap Béar durant la nuit. Le fleuve côtier Baillaury, arrosant Banyuls-sur-Mer a d'ailleurs connu une crue éclair marquée. D'autre part, des phénomènes venteux ont causé des dégâts dans un secteur de Perpignan et sur le sud-est des Pyrénées-Orientales après 4h du matin. Enfin, la mer démontée et le vent fort ont provoqué une submersion locale à Cerbère, près de la frontière espagnole :




Le système orageux a progressivement acquis les caractéristiques d'un MCC (complexe convectif de méso-échelle). En effet, l'imagerie satellite thermique a mis en évidence une aire convective particulièrement vaste et durable (au moins 6h entre 00h et 06h UTC, remplissant ainsi les critères de Maddox). La températures au sommet des nuages s'est abaissée jusqu'à -76°C sur le sud des Pyrénées-Orientales en fin de nuit, soit une valeur exceptionnelle pour cette période de l'année. Les sommets convectifs très froids témoignent de la vigueur de la convection :


Image satellite thermique 24h - SSEC


Au fil de la matinée, ce MCC de plus de 100.000 km², s'est réorganisé dans le Golfe du Lion. L'advection d'air chaud s'est intensifiée avec la levée d'un flux d'est vigoureux en basse couche. Ainsi, la température est montée jusqu'à 31°C à Ajaccio (par effet de sirocco). La convection a de fait pris de l'ampleur à nouveau dans l'ouest de l'Hérault, la région de Béziers et plus globalement le bassin de l'Orb ont été fortement impactés par des pluies diluviennes. Il est tombé 50 à 70 mm en seulement 1h entre 10h et 11h locales :


Lame d'eau radar en 1h entre 10h et 11h - Météo-France


Les inondations reportées sur le secteur sont parfois significatives, avec ruissellement et crues de cours d'eau secondaires et de l'Orb :














Les orages, alors réorganisés en un vaste système linéaire, s'est ensuite décalé vers l'est de l'Hérault, le Gard puis le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône et enfin le Var en début de soirée. Une rafale convective de 102 km/h a été relevée à son passage à Sète, une autre à 90 km/h à Nîmes-Garons. Entre les Bouches-du-Rhône et le Var, entre 17h et 18h, la ligne orageuse s'est intensifiée. Des lames d'eau de 50 à 60 mm en 1h ont été enregistrées entre les deux départements (Le Castellet, Cuges-les-Pins).





On distingue clairement le caractère peu mobile des fortes intensités sur l'Hérault en fin de nuit et matinée grâce à l'animation radar ci-dessus. Au total, on peut noter sur l'ensemble de l'épisode, en environ 36h les lames d'eau suivantes :
- 244 mm à Béziers-Coutrade (34) dont 50 mm en 1h
- 224 mm à Vieussan (34)
- 220 mm à Argelès-sur-Mer (66) dont 85.5 mm en 2h
- 207 mm à Graissessac (34)
- 201 mm à Sigean (11) dont 90 mm en 2h
- 192 mm à Narbonne (11)
- 183 mm à Puechabon (34) dont 59 mm en 1h
- 179 mm à Bédarieux (34)