Le 3 avril 2019 en fin d’après-midi, une tornade de très faible intensité (EF0) parcourt au moins trois quartiers de Villeneuve-Loubet et de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Le phénomène, vu par un grand nombre de témoins, touche le sol de part et d’autre de la rivière du Loup.

Il est à noter que la commune de Villeneuve-Loubet a déjà subi le passage de trois tornades depuis ces vingt dernières années : le 26 août 2002 (EF1), le 12 avril 2018 (EF1) et le 3 avril 2019 (EF0). Fait remarquable, le quartier du Plan, situé dans l’axe des trois phénomènes, a été sinistré à trois reprises.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 1,3 kilomètre (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* communes traversées : VILLENEUVE-LOUBET (le Plan, les Ferrayonnes) ; CAGNES-SUR-MER (les Malvans)
* département : ALPES-MARITIMES (06)
* altitude moyenne du terrain : 25 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; zones industrielles et commerciales

* principaux dégâts : branches cassées ; tuiles délogées ; serres endommagées (arceaux tordus et bâches arrachées) ; mobilier de jardin déplacé

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade


© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une tornade vue et filmée

D’abord apparentée à un tuba bien développé et visible à plusieurs kilomètres de distance, la tornade de Villeneuve-Loubet du 3 avril 2019 finit par toucher terre dans le périmètre de la rivière du Loup, quartier du Plan. Là, plusieurs serres sont endommagées (arceaux tordus et bâches arrachées) dans la ferme des Grenouilles.

En poursuivant sa trajectoire vers le Nord/Nord-Est, le tourbillon produit d’autres dégâts ponctuels aux Ferrayonnes, puis dans le quartier des Malvans à Cagnes-sur-Mer : tuiles délogées, branches cassées, mobilier de jardin déplacé.

En l’absence d’enquête de terrain approfondie, la trajectoire minimale retenue pour cet événement est limitée à 1,3 kilomètre. Compte tenu des dommages observés, le phénomène est classé en intensité EF0 sur l’échelle de Fujita améliorée.


En savoir plus sur les tornades