Le 15 juillet 2019, vers 12h10 locales, une trombe marine entre dans les terres au niveau du port de Toga, commune de Ville-di-Pietrabugno (Haute-Corse). Le phénomène évolue alors en tornade d'intensité EF1 et provoque quelques dégâts matériels, avant de se dissiper entre Monte Pinzutu et Punta di Guaita.

La tornade de Ville-di-Pietrabugno prend part à un épisode orageux remarquable qui a affecté l'île de Beauté durant cette journée du 15 juillet 2019. Plusieurs tourbillons marins ont été observés au large de Bastia, dont l'un au niveau du port Saint-Nicolas en cours de matinée.  
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 1,4 kilomètre
* largeur moyenne : 120 mètres (entre 100 et 150 mètres)

* commune traversée : VILLE-DI-PIETRABUGNO (port de Toga, route du Fort de Toga, Pietra Grossa, Segutagno)
* département : HAUTE-CORSE (2B)
* altitude moyenne du terrain : 90 mètres
* type de terrain : tissu urbain continu ; tissu urbain discontinu ; forêts de feuillus ; végétation sclérophylle

* principaux dégâts : arbres déracinés et branches emmenées dans les airs ; couronnes de pins arrachées et emportées par le tourbillon ; pergolas et mobilier de jardin détruits ; constructions légères démolies dans les jardins ; faibles portions de toits arrachées ; nombreux débris légers transportés par la tornade ; vitres de voitures explosées ; un véhicule déplacé

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une trombe marine à l'origine du phénomène

La tornade de Ville-di-Pietrabugno du 15 juillet 2019 est issue d'une trombe marine qui entre dans les terres à hauteur du port de Toga peu après midi. Le phénomène, vu et filmé par de nombreux témoins, prend lentement la direction du nord-ouest en traversant la D80, atteint plusieurs propriétés proches de la route du Fort, puis survole deux barres d'immeubles des quartiers hauts de Toga. A cet instant précis, la tornade atteint son pic d'intensité et les dégâts relèvent d'une intensité EF1, avec des arbres déracinés et certaines couronnes de pins arrachées et emportées par le tourbillon. Sur une aire de stationnement, plusieurs véhicules sont endommagés par des projections de branches. Certaines vitres explosent sous l'action du vent et un véhicule est déplacé

Pendant encore quelques dizaines de secondes, la tornade poursuit très lentement sa course vers le nord-ouest. Elle endommage des propriétés de Segutagno puis arrache quelques pins. Perturbé par le relief, le tourbillon s'affaiblit et finit par se dissiper à une altitude proche de 220 mètres

Sur cette vidéo, on voit la trombe marine évoluer en tornade en gagnant les quartiers hauts de Toga (vue depuis Bastia en direction du Nord): 

Sur les deux clichés ci-après, on aperçoit d'abord la tornade lors de son entrée dans les terres au port de Toga (cliché de gauche), puis derrière la résidence de Pietra Grossa lorsque le tourbillon se reconstitue nettement et acquiert davantage de puissance : 


© Météo-Contact via Facebook                                                                    © Loulou Decq via Youtube


Photographies des dommages à Pietra Grossa, sur les hauteurs de Toga : 

© France 3   


Il est à préciser qu'au moins deux autres trombes marines, survenues le même jour et dans le même secteur, pourraient avoir touché terre : 

- l'une à Pietranera, commune de San-Martino-di-Lota : on signale des arbres arrachés mais aucun élément tangible ne permet de confirmer le passage d'une tornade à cet endroit,
- l'autre à Bastia au niveau du port Saint-Nicolas : une trombe marine traverse la rade mais aucun dégât n'est signalé le long du Viale Pascal Lota (ce phénomène semble distinct de celui de Ville-di-Pietrabugno).

En savoir plus sur les tornades