Le 13 novembre 2019, vers 20h15 locales, une tornade de très faible intensité (EF0) provoque de légers dommages dans quelques rues du village de Maché, en Vendée. Le phénomène est confirmé à l'appui de témoignages et d'une enquête de terrain. 
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 700 mètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : MACHÉ (le Sacré-Cœur, rue des Violettes)
* département : VENDÉE (85)
* altitude moyenne du terrain : 50 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu

* principaux dégâts : arbres ébranchés ; tuiles délogées sur une dizaine d'habitations ; panneaux de signalisation tordus ou couchés ; clôtures vrillées ; mobilier de jardin soufflé ; un abri en tôles de faibles dimensions en partie soufflé ; quelques très faibles projections à distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

"Le temps d'un éclair"

La tornade de Maché du 13 novembre 2019 a pu être identifiée à l'appui de témoignages et d'une enquête de terrain réalisée par Valentin Perrault (Climat-Vendée). L'enquête met en évidence un axe de dégâts convergents sur un parcours d'au moins 700 mètres entre le quartier du Sacré-Cœur, la rue des Violettes et l'église de Maché. Plus en amont, des dommages sur la végétation sont observés près de la Forêt Chauché (commune d'Aizenay), mais leur nature tourbillonnaire n'a pas pu être mise en évidence avec certitude. 

Principaux dégâts avec la direction prise par les projections ou les sens de chute (flèches rouges), le couloir emprunté par le tornade (trait rouge discontinu) et le sens de déplacement du phénomène (flèche jaune) : 


© Keraunos (fond de carte : GoogleMaps)

Les dégâts s'apparentent à une tornade d'intensité EF0 : arbres ébranchés, tuiles délogées sur une dizaine d'habitations (jusqu'à 20% de la couverture), panneaux de signalisation tordus ou couchés, clôtures vrillées, mobilier de jardin soufflé, un abri en tôles de faibles dimensions en partie soufflé, quelques très faibles projections à distance.

Selon les témoins interrogés sur place, "le phénomène n'a duré que le temps d'un éclair". D'autres évoquent un bruit soudain d'une durée de quelques secondes à peine.


Photographies des principaux dommages : 


En savoir plus sur les tornades