Le 3 juin 2019, vers 19h15 locales, une tornade de très faible intensité (EF0) survole la plaine de Brie au moins entre Courpalay et Rozay-en-Brie (Seine-et-Marne). Le phénomène, qui a été vu et photographié par de nombreux témoins, provoque de très faibles dégâts. 
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 3,7 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* communes traversées : COURPALAY (Grand Bréau) ; ROZAY-EN-BRIE
* département : SEINE-ET-MARNE (77)
* altitude moyenne du terrain : 105 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; terres arables hors périmètre d'irrigation ; forêts de feuillus

* principaux dégâts : quelques dommages dans des jardins (clôtures couchées) ; végétation endommagée

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Un phénomène très bref

La tornade de Courpalay du 3 juin 2019 a été vue et photographiée par plusieurs témoins localisés entre Nangis, Mormant, la Chapelle-Iger et Courpalay. Le phénomène, qui se présente alors sous la forme d'un appendice bien développé, est associé à une cellule convective peu intense qui circule du Sud-Ouest vers le Nord-Est

Selon les témoignages recueillis, et à l'appui d'un cliché qui démontre un contact au niveau du sol, le tourbillon évolue en tornade d'intensité EF0 au moins entre Courpalay et Rozay-en-Brie où des dégâts sont signalés : grillages tordus ou couchés, petites cultures arrachées, végétation endommagée. Sabrina Chevalier Jacquard, résidant au hameau de Grand Bréau à Courpalay, est notamment touchée par le phénomène : 




Vue de la tornade (avec buisson) dans la campagne de Courpalay vers 19h15 locales

En l'absence d'enquête de terrain, la trajectoire de 3,7 kilomètres retenue pour cet événement apparaît comme un minimum.

Enfin, il est à préciser que d'autres dégâts venteux ont été observés dans le périmètre de la D402 et de la D19, au nord de Coulommiers. Situés à 23 kilomètres de Rozay-en-Brie, ils pourraient davantage être liés à la dégradation orageuse du 4 juin, au cours de laquelle une puissante cellule grêligène et venteuse a balayé le secteur en début de soirée.


En savoir plus sur les tornades