Le 23 novembre 2018, en fin d'après-midi, une tornade de faible intensité (EF1), issue d'une trombe marine, traverse plusieurs quartiers périphériques de Frontignan (Hérault) avant de se dissiper au pied de la montagne de la Gardiole. Malgré la projection de débris à distance et l'environnement urbanisé, personne n'a été blessé.

La tornade de Frontignan s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 2 cas pour la journée du 23 novembre 2018, dont la tornade EF1 de Sausset-les-Pins (Bouches-du-Rhône) survenue trois heures plus tard. D'autres dégâts venteux sont signalés à Martigues (la Couronne) et à Berre-l’Étang durant cette même journée.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 4,1 kilomètres (sur la terre ferme)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : FRONTIGNAN (les Hierles, Saint-Jacques, les Cinq Carrières)
* département : HÉRAULT (34)
* altitude moyenne du terrain : 8 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; réseaux routier et ferroviaire et espaces associés ; vignobles ; lagunes littorales

* principaux dégâts : arbres de faible dimension couchés ou sectionnés ; toitures d'habitations endommagées (tuiles délogées, faibles portions de couvertures enlevées) ; murs de clôtures couchés ; façade d'un magasin éventrée (bardage) ; poteaux électriques penchés ; mobilier de jardin emporté ; éléments de plusieurs dizaines de kilos emportés ; tôles projetées à grande distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Trajectoire de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une trombe marine observée au large du port de Sète

La tornade de Frontignan du 23 novembre 2018 est issue d'une trombe marine qui a pu être observée et filmée au large du port de Sète vers 16h30 locales, près de la gare de la Méditerranée. Le tourbillon touche ensuite terre à l'ouest de Nadal, près du pont de la Peyrade, puis traverse successivement le quartier des Hierles, l'avenue du Maréchal Juin, les quartiers Saint-Jacques et des Cinq Carrières. Un des témoins de la tornade raconte : "Certains éléments pèsent une cinquantaine de kilos, mesurent plus de deux mètres, un voisin les a vus tournoyer lors du passage du coup de vent. Cela aurait pu être dramatique" [Midi Libre du 25 novembre 2018].

Sur le passage du tourbillon, les dommages concernent essentiellement la végétation et une trentaine de maisons qui sont atteintes à des degrés divers. On note par ailleurs un axe de convergence dans le sens de chute des arbres et dans la projection des débris.

Sur une large portion de trajectoire, la tornade peut être classée en intensité EF0 sur l'échelle de Fujita : arbres de faible dimension déracinés, poteaux électriques inclinés, tuiles délogéesfaibles projections à distance. Mais dans le périmètre de l'avenue du Maréchal Juin, les dommages relèvent davantage d'une intensité EF1 (bas de l'échelon) : façade d'un magasin (bardage métallique) éventrée et projection de tôles et d'éléments de couvertures à plus d'un kilomètre, objets de plusieurs dizaines de kilos (planches, morceaux de bois, tôles) emmenés dans les airs.  

* * *

Photographie des principaux dommages :



En savoir plus sur les tornades