Le 28 juillet 1883, une tornade de faible intensité (EF1) frappe un hameau de la commune d'Etrigny, en Saône-et-Loire. Le phénomène sévit sur une bande de terrain large de 200 mètres.
 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : 200 mètres

* communes traversées : ÉTRIGNY (Champlieu)
* département touché : SAÔNE-ET-LOIRE (71)
* altitude moyenne du terrain : 200 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : toitures de plusieurs bâtiments enlevées ; plus de cent pieds d'arbres renversés, arrachés ou brisés ; récoltes de maïs hachées

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)


Une fumée blanchâtre

La presse locale fait part d'une tornade de faible intensité (EF1) survenue le 28 juillet 1883 à l'Ouest de la commune d'Etrigny, actuel hameau de Champlieu, en Saône-et-Loire. Le phénomène, observé par les habitants, survient vers 15 heures après une matinée pluvieuse : "[...] le ciel était encore couvert lorsque, vers trois heures de l'après-midi, sans éclairs ni tonnerre, les nuages du côté sud-ouest, ont été déchirés avec une violence extrême. Par intervalles, une sorte de fumée blanchâtre semblait s'en détacher."

Sur une bande de terrain large de 200 mètres, et selon une orientation du Sud-Ouest vers le Nord-Est, la tornade enlève les toitures de plusieurs bâtiments (pas plus d'informations), renverse, arrache ou brise plus de 100 pieds d'arbres, et hache les récoltes de maïs.

En savoir plus sur les tornades