Le 17 mai 1873, vers 16 heures, une tornade meurtrière de forte intensité (bas de l'échelon EF3) traverse l'Ouest du territoire de Castex, en Ariège. Le phénomène blesse mortellement le conducteur d'un tombereau, après l'avoir transporté à 100 mètres de distance.
 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF3, soit des vents estimés entre 220 km/h et 270 km/h
* distance parcourue : 1,7 kilomètre
* largeur moyenne : 100 mètres

* commune traversée : CASTEX (Portétiny, cimetière)
* département touché : ARIÈGE (09)
* altitude moyenne du terrain : 340 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : arbres déracinés ou brisés ; murailles de soutènement de la porte du cimetière abattues ; deux tombereaux attelés d'une paire de bœufs soulevés ensemble à une hauteur de 2 mètres ; toiture d'une métairie emportée ; croix du cimetière arrachées ; plusieurs individus traînés ou soulevés dans les airs, dont l'un emporté à 100 mètres de distance ; arbres, bois et paille emportés par la tornade (pas plus d'informations)

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 



Un homme mortellement blessé après avoir été emporté à 100 mètres

La tornade EF3 de Castex du 17 mai 1873 survient durant une journée marquée par un flux d'Ouest à Sud-Ouest cyclonique à l'avant d'un système dépressionnaire positionné sur le proche Atlantique. Une masse d'air d'origine tropicale, fortement instable, franchit les Pyrénées pour envahir les deux-tiers Sud du pays. Les régions se situant au pied des Pyrénées se retrouvent dans une configuration de sortie gauche de jet, propice à une convection bien organisée.

C'est dans ce contexte très instable que la tornade de Castex apparaît vers 16 heures, à la limite du territoire de Daumazan-sur-Arize : "Un fluide aériforme [...] paraissant mesurer de 3 à 4 mètres de largeur, se forma le 17 au soir, vers quatre heures, au sud-ouest du village de Castex, sur la limite de la commune de Daumazan. Il avança en droite ligne et en tourbillonnant vers le village de Castex sur un espace de 100 mètres, puis il changea brusquement de direction et tourna vers le nord, emportant avec lui tout ce qu’il rencontrait, arbres, bois, paille, etc."

Aux métairies de Portétiny (aujourd'hui disparues), la tornade arrache la toiture d'une première habitation, troue le plancher et la toiture d'une seconde après s'être engouffrée par une étable dans laquelle elle détache des animaux qui s'y trouvaient enfermés, sans les bouger de place. Dans ce même lieu, une femme est transportée sans blessures graves à une distance de 20 mètres.

En suivant le chemin de la Bastide-de-Besplas à Castex (non loin de Bourdas), la tornade rencontre deux tombereaux attelés chacun de deux bœufs. L'ensemble est soulevé à 2 mètres de hauteur et, en retombant, les bœufs sont dételés des véhicules. Les deux cornes de l'un d'eux sont même emportées par la tornade. Saisis une seconde fois par le tourbillon, les deux tombereaux sont enlevés à 20 mètres de hauteur, puis mis en pièces et les débris dispersés de telle façon qu'on en retrouve presque aucune trace. L'un des deux conducteurs est également saisi par la tornade et transporté à une distance de 100 mètres. Grièvement blessé, il succombe quelques heures plus tard.

En s'approchant de Castex, la tornade saisit de nouveaux deux individus qui sont faiblement blessés : une femme est d'abord renversée et traînée sur 8 à 10 mètres. Un adolescent est emporté à 5 mètres de distance avec l'arbre autour duquel il s'était accroché.  

Sur un point culminant où se trouve le cimetière de Castex, la tornade dévie vers le Nord. Les murailles qui soutiennent la porte sont abattues. Des arbres et des croix sont également arrachés. Enfin, la tornade se dissipe après avoir parcouru entre 400 et 500 mètres supplémentaires, et tout emporté sur son passage.

En l'absence de dégâts matériels significatifs hormis sur une métairie de Portétiny, ce sont surtout les phénomènes d'aspiration et les projections à distance spectaculaires qui motivent le classement en intensité EF3 (bas de l'échelon).

Au total, la tornade de Castex aura blessé quatre personnes, dont l'une succombera à ses blessures.

En savoir plus sur les tornades