Le 3 novembre 2014, à 18h35 locales, une tornade de faible intensité (ponctuellement EF1), traverse Fontaine-au-Bois, Robersart et l'extrême sud de la forêt de Mormal (département du Nord). L'événement survient dix minutes seulement après une première tornade, observée à Busigny, et dont la trajectoire est située dans le même axe
 
Il est également à noter que la trajectoire de la tornade de Robersart coïncide partiellement avec celle de la tornade de Pommereuil du 24 juin 1967.
 
Enfin, la tornade de Robersart s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées), qui totalise 4 cas pour les journées des 3 et 4 novembre 2014 (24 heures glissantes), dont la tornade EF1 de Busigny (Nord), la tornade EF1 d'Arvert (Charente-Maritime) et la tornade EF1 de Martigues (Bouches-du-Rhône).

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade EF1 de Robersart (59) du 3 novembre 2014* intensité maximale : EF1 soit des vents estimés de 135 à 175 km/h
* distance parcourue : 2,3 kilomètres
* largeur moyenne : 60 mètres

* communes traversées : FONTAINE-AU-BOIS (chemin Saint-Jacques, rue du Cateau, rue de Landrecies) ; ROBERSART (D934) ; LOCQUIGNOL (chemin Neuf, Forêt Domaniale de Mormal [la Tornade])
* département : NORD (59)
* altitude moyenne du terrain : 162 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; terres arables hors périmètres d'irrigation ; prairies ; forêt de feuillus

* principaux dégâts : arbres feuillus adultes ébranchés ou brisés net (saules, peupliers, hêtres, charmes) ; projections de branches à 30 ou 40 mètres ; habitations endommagées (antennes pliées, tuiles arrachées et projetées à faible distance) ; couvertures en tôles de hangars agricoles partiellement arrachées ; remorque d'un véhicule tracteur renversée ; projections de débris à distance, dont des tôles (300 mètres) et une bâche (400 mètres) 
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

Cliquer sur les cartes suivantes pour les agrandir:
 
Trajectoire de la tornade EF1 de Robersart (Nord) du 3 novembre 2014 - Trajectoire générale. © Keraunos (fond de carte: Géoportail)
© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
 
Tornade EF1 de Robersart (Nord) du 3 novembre 2014 - Flèches rouges : principaux dégâts observés. © Keraunos (fond de carte: Géoportail)
© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
 

Une remorque renversée à Robersart

Une enquête de terrain a été effectuée par KERAUNOS pour la tornade de Robersart du 3 novembre 2014.
 
La tornade prend naissance dans une prairie située près du chemin Saint-Jacques, commune de Fontaine-au-Bois, où quelques branches brisées sont observées sur un couloir de 50 mètres de large environ.
 
Après avoir survolé la rue du Cateau, la tornade traverse le village au niveau de la rue de Landrecies, où des dégâts matériels sont observés : habitations endommagées (antennes pliées, tuiles arrachées et projetées à faible distance), couvertures en tôles de hangars agricoles partiellement arrachées, gouttières brisées.
 
A l'extrême sud-est de Robersart, la tornade se renforce temporairement et atteint l'intensité EF1 : une remorque de véhicule tracteur en stationnement est renversée par la tornade au sud de la D934. De l'autre côté de cette même route (commune de Locquignol), le phénomène perd en intensité et traverse une exploitation agricole qui est endommagée : deux hangars neufs voient leur couverture partiellement arrachée, et certains débris de tôles sont retrouvés à 300 mètres. Derrière l'exploitation, une haie de peupliers est touchée : l'un d'eux est sectionné à mi-hauteur, et plusieurs branches sont emmenées à 30 ou 40 mètres vers le nord-est.
 
A l'approche de la forêt de Mormal, la tornade traverse le chemin Neuf : sur une largeur de 70 mètres environ, son passage est marqué par des branches brisées de saules qui convergent vers le nord en direction du coeur du tourbillon. Une grosse branche de charme est également couchée vers le nord à cet emplacement.
 
La tornade se dissipe à l'entrée de la forêt de Mormal, où un hêtre et quelques branches sont brisés. Une bâche, arrachée à 400 mètres de là, est même retrouvée accrochée à la cime d'un hêtre d'une vingtaine de mètres de hauteur. Il n'y a plus aucun dégât perceptible au-delà de ce point.
 

Fontaine-au-Bois (Nord) - Premiers dégâts - Quelques branches cassées dans une prairie le long du chemin Saint-Jacques. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Fontaine-au-Bois (Nord) - Exploitation agricole endommagée : toiture en tôles découverte, gouttière arrachée. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Fontaine-au-Bois (Nord) - Vue d'ensemble d'une des exploitations endommagées. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek
© KERAUNOS / P. MAHIEU – E. WESOLEK
 
Fontaine-au-Bois (Nord) - Tuiles faîtières arrachées sur une habitation, rue de Landrecies. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Robersart (Nord) - Remorque d'un véhicule tracteur renversée. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Robersart (Nord) - Remorque d'un véhicule tracteur renversée. Flèches rouges : sens de déplacement de la tornade. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Locquignol (Nord) - Couverture d'un imposant hangar partiellement arrachée et projetée à distance. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek
© KERAUNOS / P. MAHIEU – E. WESOLEK
 
Locquignol (Nord) - Couverture d'un autre hangar partiellement arrachée. Tôles et éléments de toiture projetés jusqu'à 300 mètres de distance. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Locquignol (Nord) - Chemin Neuf. Vue vers l'ouest : peuplier sectionné à mi-hauteur, branches projetées à distance. Flèches rouges : sens de déplacement de la tornade. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Locquignol (Nord) - Chemin Neuf. Vue vers l'ouest. Vue d'ensemble de l'exploitation endommagée. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek
© KERAUNOS / P. MAHIEU – E. WESOLEK
 
Locquignol (Nord) - Chemin Neuf. Vue vers l'ouest. Aperçu de branches soufflées à une quarantaine de mètres. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Locquignol (Nord) - Chemin Neuf. Débris de tôle retrouvé à 300 mètres. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Locquignol (Nord) - Chemin Neuf. Axe de convergence illustré par les flèches jaunes. Flèches rouges : trajectoire de la tornade. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek     Locquignol (Nord) - Chemin Neuf. Ultimes dégâts à l'entrée de la forêt de Mormal [parcelle dite de la Tornade]. © Keraunos / P. Mahieu – E. Wesolek
© KERAUNOS / P. MAHIEU – E. WESOLEK
 
 

Une trajectoire confondue avec celle de la tornade de Pommereuil du 24 juin 1967

La trajectoire de la tornade de Robersart, qui traverse également la commune de Fontaine-au-Bois et l'extrême sud de la forêt de Mormal, est confondue avec celle de la dévastatrice tornade EF4 de Pommereuil du 24 juin 1967. D'ailleurs, son parcours s'achève dans la parcelle dite de la Tornade, en forêt de Mormal - une appellation qui rappelle le passage, à cet emplacement, de la tornade du 24 juin 1967.
 
Il convient également de rappeler que pour la troisième fois en l'espace de trois mois, trois tornades surviennent dans un environnement extrêmement proche, comme le résume la carte ci-dessous :
 
 
Trajectoires comparatives de la tornade EF4 de Pommereuil du 24 juin 1967, de la tornade EF1 de Landrecies du 10 août 2014, de la tornade EF1 de Busigny du 3 novembre 2014, et de la tornade EF1 de Robersart du 3 novembre 2014 (trait bleu). © Keraunos (fond de carte : Géoportail)

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

  

Un axe de dégâts sur une trajectoire totale de 23 kilomètres

La tornade de Busigny, puis celle de Robersart, surviennent au passage d'une limite frontale instable, qui s'est activée tout en prenant un caractère ondulant sur le Cambrésis et l'Avesnois.
 
Les deux événements pourraient être consécutifs l'un à l'autre et constituer un seul et même phénomène. Néanmoins, même si quelques dommages venteux isolés ont pu être constatés près de la ferme du Quenelet (le Cateau-Cambrésis), l'interruption durable des dégâts au sol ne permet pas de considérer avec certitude qu'il s'agisse de la même tornade.
 
Il est à noter que cet axe de dégâts est presque identique avec la trajectoire de la tornade de Pommereuil du 24 juin 1967, comme le montre la carte synthétique ci-dessous :
 
Synthèse des événements venteux du 3 novembre 2014. Traits rouges : tornades de Busigny et de Robersart. Points rouges : dégâts isolés le long de la D12. Trait jaune : trajectoire de la tornade EF4 de Pommereuil du 24 juin 1967. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)


Nous remercions Julien Bouvart pour le témoignage complémentaire qu'il a pu apporter au sujet des dégâts venteux observés au Cateau-Cambrésis, le long de la D12.
 

Analyse des conditions météorologiques

Les conditions météorologiques qui ont donné naissance à cette tornade sont détaillées dans le dossier consacré à la tornade de Busigny.
 

En savoir plus sur les tornades en région Nord-Pas de Calais

 
Evénéments orageux remarquables en région Nord-Pas de Calais.          Climatologie des tornades en région Nord-Pas de Calais.