Le 8 août 2014, en début de nuit, une microrafale localisée frappe la commune de Saint-Jean-de-Cornies et le sud de Saint-Hilaire-de-Beauvoir, dans le département de l'Hérault. Le phénomène, qui a pris part à un événement de type derecho sur le sud de la France, a produit des dégâts sur la végétation et quelques habitations. Des rafales descendantes, moins spectaculaires par leur étendue, ont également touché les communes limitrophes.
 
Il est à noter que la commune voisine de Saint-Drézéry, globalement épargnée par ces vents destructeurs, a déjà été frappée par une tornade EF2 le 19 septembre 2000.
 
 

Principales caractéristiques de la microrafale

Microrafale à Saint-Jean-de-Cornies (Hérault) le 8 août 2014* intensité maximale : vents estimés entre 120 et 150 km/h
* superficie estimée : 0,6 km² (front de 500 mètres de large au maximum sur 1700 mètres de long)

* communes traversées : SAINT-JEAN-DE-CORNIES, SAINT-HILAIRE-DE-BEAUVOIR
* département : HERAULT (34)
* altitude moyenne du terrain : 75 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles (vignobles), forêts et milieux semi-naturels
 
* principaux dégâts : arbres feuillus adultes, parfois de grande taille, déracinés ou étêtés ; conifères brisés à mi hauteur ; mobilier urbain détérioré ; toitures d'habitation endommagées (entre 10 et 30% de la couverture) ; une porte de garage arrachée et projetée à 10 mètres ; vitres brisées dans une véranda ; clôtures légères poussées par le vent
 
 

Trajectoire de la microrafale et localisation des dommages

Une enquête de terrain a été réalisée par Keraunos sur cet événement. Elle fait apparaître un front de dégâts diffus et linéaires, d'une largeur de 200 mètres à 500 mètres (en fin de trajectoire) et d'une profondeur de 1700 mètres.

Aucun axe de convergence, ni aucun élément permettant d'identifier le passage d'une tornade n'a pu être identifié au sein de cette zone. Les dommages observés, par leur organisation et leurs caractéristiques, sont typiques de ceux produits par les microrafales.
 
Des dégâts diffus ont également été relevés entre les communes de Montaud et de Beaulieu, mais ils sont distincts de la microrafale proprement dite et s'apparentent davantage à des rafales descendantes classiques.  
 
La carte ci-dessous synthétise les principaux dégâts liés à cette microrafale. La trajectoire a évolué de l'Ouest/Sud-Ouest vers l'Est/Nord-Est :
 
Principaux dégâts relevés suite à la microrafale observée à Saint-Jean-de-Cornies et Saint-Hilaire-de-Beauvoir (Hérault) le 8 août 2014. Jaune : dommages limités. Orange : dommages modérés. © KERAUNOS (fond de carte: Géoportail)
© KERAUNOS (fond de carte: Géoportail)
 
 

Photographies des dégâts

Les dégâts sont essentiellement concentrés entre les hameaux des Cornies et des Tuileries (commune de Saint-Jean-de-Cornies) et le bois du Peillou, commune de Saint-Hilaire-de-Beauvoir. Plusieurs parcelles de pinèdes sont assez fortement endommagées (pins brisés net notamment). Dans le village de Saint-Jean-de-Cornies, certaines habitations ont souffert : toitures partiellement détuilées, mobilier de jardin détruit. D'autres dégâts plus spectaculaires ont été reportés : vitres brisées dans une véranda, porte de garage arrachée et projetée à 10 mètres. 
 
 
Saint-Jean-de-Cornies - Exemple d'habitation endommagée dans le village. © Archives Midi Libre    Saint-Jean-de-Cornies - Exemple d'habitation endommagée, quartier de la Serpentine. © KERAUNOS / C. FERRE    Saint-Jean-de-Cornies - Arbre feuillu étêté, quartier de la Serpentine. © KERAUNOS / C. FERRE    Saint-Jean-de-Cornies - Bois du Pié du Tard - Conifères brisés à mi-hauteur. © KERAUNOS / C. FERRE
© KERAUNOS / C. FERRE
 
Saint-Hilaire-de-Beauvoir - Végétation endommagée aux Boulidous. © KERAUNOS / C. FERRE    Saint-Hilaire-de-Beauvoir - Conifères endommagés en lisière du bois du Peillou. © KERAUNOS / C. FERRE    Montaud - Illustration de dégâts causés par une rafale descendante périphérique au Mas du Coteau. © KERAUNOS / C. FERRE    Beaulieu - Illustration de dégâts causés par une rafale descendante périphérique près du centre équestre. © KERAUNOS / C. FERRE
© KERAUNOS / C. FERRE
 
 

Coupure de presse

Le quotidien régional Midi Libre revient sur la microrafale de Saint-Jean-de-Cornies dans son édition du 9 août 2014 :
 
Saint-Jean-de-Cornies : les images de la mini tornade

On ne déplore que des dégâts matériels mais les habitants de ce village de l'est héraultais sont sous le choc.  

Nuit de cauchemar pour les habitants de Saint-Jean-de-Cornies. C'est dans ce petit village de l'est héraultais, niché entre Saint-Drézéry et Saint-Hilaire-de-Beauvoir que les intempéries de la nuit ont frappé le plus violemment. "On a vu passer une mini-tornade", expliquait ce matin une habitante. Les témoins n'en reviennent pas encore.

Signe de la violence des vents qui ont dépassé les 100 km/h, une porte de garage a été arrachée et retrouvée une dizaine de mètres plus loin chez le voisin. De nombreuses toitures ont été endommagées. Selon les premières constatations des gendarmes, une quinzaine de maisons ont été assez sévèrement touchées. Au moins autant, plus légèrement.

De nombreux arbres arrachés

Par ailleurs, de nombreux arbres ont été arrachés, provoquant l'essentiel des dégâts. Ce matin, gendarmes et pompiers étaient encore à pied d'œuvre pour panser les plaies d'un village meurtri mais qui n'a fait, fort heureusement, aucun blessé.