Le 6 juin 1896, une tornade de forte intensité (EF3) traverse l'extrême Est du département du Morbihan, dont le territoire de Saint-Jacut-les-Pins où la végétation est très sérieusement endommagée. On ne déplore aucun blessé.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Saint-Jacut-les-Pins (56) du 6 juin 1896intensité maximale :  EF3, soit des vents estimés de 220 km/h à 270 km/h
* distance parcourue : 6,5 kilomètres
* largeur moyenne : 150 mètres

* commune traversée : SAINT-JACUT-LES-PINS (la Marre, la Guidemais)
* département : MORBIHAN (56)
* altitude moyenne du terrain : 45 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : châtaigniers (presque tous greffés), pommiers et très nombreux arbres de toutes grosseurs déracinés ou brisés dont certains avec le tronc tordu ; toitures d'habitations très endommagées, dont certaines avec la couverture entièrement enlevée et projetée à faible distance ; énorme pommier de 1,80 m de circonférence arraché et transporté par-dessus une haie, ayant atterri dans un pré les racines en l'air (distance inconnue) ; un autre pommier passant par-dessus trois talus d'arbres et atterrissant à 300 mètres de l'endroit où il était planté ; branches emportées à distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 Cliquer sur la carte suivante pour l'agrandir :
 
Trajectoire de la tornade EF3 de Saint-Jacut-les-Pins (Morbihan) du 6 juin 1896. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un pommier transporté à 300 mètres

L'Arvor du 20 juin 1896 revient sur la tornade de Saint-Jacut-les-Pins du 6 juin 1896, dont l'Est du territoire est ravagé sur une distance de 6 à 7 kilomètres environ et une largeur comprise entre 100 et 200 mètres.

D'après les informations disponibles, la tornade, qui s'est déplacée du Sud-Ouest vers le Nord-Est, traverse au moins les territoires de la Marre et de la Guidemais, tout en épargnant le coeur de la commune.
 
Les dégâts sont localement importants et relèvent d'une intensité EF3 en raison des projections à grande distance : au hameau de la Guidemais, les couvertures des habitations sont arrachées et certains portions de plusieurs mètres carrés sont retrouvées jusqu'à 36 mètres de distance. Dans les environs, un pommier, qui mesure 1m80 de circonférence, est arraché et transporté par-dessus une haie, avant d'atterrir dans un pré les racines en l'air. Près du hameau de la Marre, on cite même un autre pommier qui, passant par-dessus trois talus d'arbres, atterrit à 300 mètres de l'endroit où il était planté.
 
Sur le parcours de la tornade, 212 châtaigniers (presque tous greffés il est vrai) et 222 pommiers sont déracinés ou brisés. Un nombre très important d'autres arbres, dont certains de gros diamètres, subissent le même sort (certains ont le tronc tordu). En revanche, les cultures sont peu atteintes, sauf de façon indirecte en raison de projections de branches d'arbres ou d'arbres déracinés.
 
Sans faire de victimes, la tornade de Saint-Jacut-les-Pins, qui parcourt un territoire très rural, engendre des pertes estimées à 9 000 Francs.
 

En savoir plus sur les tornades