Le 21 octobre 1855, vers quatre heures de l'après-midi, une tornade d'intensité modérée (bas de l'échelon EF2) traverse la commune de Saint-Georges-sur-Eure, dans le département de l'Eure-et-Loir. Les dégâts matériels sont nombreux, même si personne n'est blessé.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : SAINT-GEORGES-SUR-EURE (la Grippe, village)
* département : EURE-ET-LOIR (28)
* altitude moyenne du terrain : 150 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés ; territoires agricoles

* principaux dégâts : gros arbres arrachés ; toitures en paille emportées ; une cheminée de forge renversée ; toitures en ardoises endommagées ; toiture d'une grange complètement arrachée, élevée en l'air à une très grande hauteur et transportée en partie jusqu'à 150 mètres de distance ; toiture de l'église et de la tour fortement endommagées ; croisées brisées par des projections de tuiles ; branches d'arbres, planches et ardoises transportées comme de la paille, et emportées à de grandes distances

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Parcours de la tornade 


 
© Keraunos (fond de carte : carte de l’Etat-Major de 1820-1866)

Des débris voltigent en l'air comme de la paille

Le 21 octobre 1855, vers 16 heures, la commune de Saint-Georges-sur-Eure est traversée par une tornade d'intensité modérée (EF2) qui provoque de nombreux dégâts matériels dans le village. La presse locale, qui fait part de l'événement, limite ses investigations au village de Saint-Georges-sur-Eure, mais le phénomène a probablement parcouru une distance bien supérieure. 

Au hameau de la Grippe, le tourbillon emporte la toiture en paille de plusieurs bâtiments. Dans le village, le cheminée de la forge de M. Bouvet est renversée et un certain nombre de toitures en ardoises sont endommagées. Chez M. Hazon, la toiture d'une grange est complètement arrachée : on l'a vu voler en l'air à une très grande hauteur, puis retomber entre 100 et 150 mètres de distance dans des directions opposées.

La tornade survole également l'église, dont la toiture est gravement atteinte et des croisées brisées par des projections de tuiles. Une douzaine de gros arbres sont également arrachés par la tornade.

Il est à noter que la tornade de Saint-Georges-sur-Eure est accompagnée de branches d'arbres, de planches et d'ardoises qui "voltigeaient en l'air comme de la paille". Emportés à grande distance, ces débris auraient pu blesser un grand nombre de personnes. Ce sont d'ailleurs ces projections à grande distance qui motivent le classement de cette tornade automnale en intensité EF2.

En savoir plus sur les tornades