Le 4 septembre 1859, vers 16h30, une trombe marine s'échoue sur la grève de Sainte-Anne, commune de Saint-Broladre (Ille-et-Vilaine). Le phénomène, qui est vu par un grand nombre de témoins, provoque de menus dommages sur un moulin.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : SAINT-BROLADRE (grève de Sainte-Anne)
* département : ILLE-ET-VILAINE (35)
* altitude moyenne du terrain : 7 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, zones humides

* principaux dégâts : plusieurs aissantes de la couverture d'un moulin détachées et élevées à grande hauteur

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 


 
© Keraunos (fond de carte : carte de l’Etat-Major de 1820-1866)

Une "colonne d'eau" entre la mer et le ciel

La tornade de Saint-Broladre du 4 septembre 1859 est issue d'une trombe marine, qui est aperçue vers 16 heures à environ une demi-lieue en mer. Une quarantaine de promeneurs, présents sur la grève de Sainte-Anne, décrivent effectivement une trombe qui semble être animée d'un mouvement de rotation.

Le nuage, qui venait du Nord, s'approche peu à peu de la côte et les témoins aperçoivent une colonne d'eau qui s'élève entre la mer et le ciel. Au niveau de la grève, l'eau s'élève en formant un cône avec un mouvement de rotation très rapide, tandis que les nuages s'abaissent sous la forme d'un cône renversé. Au total, la trombe marine perdure pendant environ trente minutes.

En rentrant dans les terres, le tourbillon survole un moulin qui s'arrête subitement, tandis que plusieurs aissantes de la couverture sont détachées et élevées à une grande hauteur.

Compte tenu des dommages observés, la tornade de Saint-Broladre peut être classée en intensité EF0 sur l'échelle de Fujita.

En savoir plus sur les tornades