Le 10 mars 1892, vers 14h30 locales, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) traverse une partie de la commune du Molay-Littry, dans le Calvados. Fait rare, cette tornade intervient simultanément avec celle du Breuil-en-Bessin (Calvados), ce qui constitue un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) pour cette journée du 10 mars 1892.

Enfin, il est à noter que la commune du Molay-Littry sera de nouveau touchée par une tornade EF1 près de 20 ans plus tard, le 4 mars 1912.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 800 mètres
* largeur moyenne : 30 mètres

* commune traversée : LE MOLAY-LITTRY (Littry: le Buhot, chapelle de la Vierge)
* département : CALVADOS (14)
* altitude moyenne du terrain : 90 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : pommiers renversés ; une toiture endommagée avec projection de tuiles ; ardoises et planches retrouvées à 200 mètres de distance ; un pan de toiture enlevé d'une seule pièce et projeté à 50 mètres de distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Deux tornades simultanées distantes d'à peine 5 kilomètres

La société linnéenne de Normandie, dans son édition de 1892, revient sur deux tornades de faible intensité (EF1) survenues dans le département du Calvados, le 10 mars 1892 à 14h30 locales. Cette situation revêt un caractère exceptionnel, dans la mesure où les deux tornades surviennent simultanément et à une distance d'à peine 5 kilomètres l'une de l'autre.

La première tornade est identifiée au Molay-Littry, à 5 kilomètres au Sud/Sud-Ouest du Breuil-en-Bessin. Le phénomène parcourt une trajectoire de 800 mètres, pour une largeur de 30 mètres au maximum. Les premiers dégâts sont identifiés au Buhot, sur la rive gauche du petit ruisseau du Merdillon : la toiture d'une habitation est endommagée et les tuiles projetées à distance. Plus loin, la tornade renverse des pommiers et un axe de convergence est identifié dans leur sens de chute.

Au Sud de Littry, le versant d'une toiture d'habitation est enlevé d'une seule pièce et transporté à cinquante mètres de distance. En retombant, cette toiture s'est fichée dans le sol par l'extrémité de ses chevrons, qui ont pénétré dans la terre à une profondeur de vingt à trente centimètres. Un grand nombre d'ardoises et de planches ont volé à plus de 200 mètres de distance.

On retrouve les dernières traces de la tornade près d'une petite chapelle de la Vierge, où des arbres sont de nouveau couchés de la même manière que dans les prairies préalablement traversées par le tourbillon. Le phénomène se dissipe au-delà de ce point.

Au même moment, une tornade EF1 frappe le territoire du Breuil-en-Bessin, situé à 5 kilomètres au Nord/Nord-Est du Molay-Littry, toujours dans le Calvados.


En savoir plus sur les tornades