Dans la soirée du 23 août 1878, une tornade de faible intensité (EF1) parcourt le territoire du Boupère et d'autres communes vendéennes environnantes. Le phénomène, qui a été vu, évite le centre du village mais endommage deux exploitations agricoles et abat des centaines d'arbres.  
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 4 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : 100 mètres

* commune traversée : LE BOUPÈRE
* département : VENDÉE (85) 
* altitude moyenne du terrain : 115 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : branches d'arbres, tiges de blé, gerbes et débris emmenés dans les airs ; des centaines d'arbres brisés ou arrachés ; bâtiments de deux fermes endommagés (pas plus d'informations)

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée (English version). Cette version de l'échelle EF, élaborée et mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen et permet ainsi une notation précise des tornades, valable autant pour les tornades contemporaines que pour les tornades du passé, et homogène internationalement.
 

Parcours de la tornade 


 
© Keraunos (fond de carte : carte de l’Etat-Major de 1820-1866)

Une masse vaporeuse avec "des mouvements convulsifs"

Le Publicateur du 26 août 1878 revient sur une tornade qui a frappé plusieurs communes vendéennes, dont le territoire du Boupère, dans la soirée du 23 août. Dans cette dernière commune, le phénomène est observé sur une trajectoire d'environ 4 kilomètres et la bande de terrain sinistrée n'excède pas 100 mètres. En l'absence d'informations complémentaires sur les communes voisines parcourues par le tourbillon, la trajectoire retenue pour cet événement est considérée comme un minimum.

Au Boupère, la tornade est décrite comme une masse vaporeuse qui s'avançait avec des "mouvements convulsifs" : "Les uns l'ont comparée aux vagues de la mer s'élevant à des hauteurs démesurées, les autres à une montagne tombant du ciel et roulant sur elle-même." Le tourbillon, accompagné d'un bruit comparable à "un roulement de voitures courant avec vitesse", traverse principalement des territoires cultivés et des zones arborées. Deux exploitations agricoles sont toutefois touchées, sans que nous puissions avoir plus de détails sur la sévérité des dommages infligés aux bâtiments. Dans la campagne, la tornade brise ou arrache des arbres par centaines. Des branches d'arbres, des tiges de blé, des gerbes et des débris sont également emmenés dans les airs.

Ce type de dégâts relève d'un phénomène d'intensité EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée.

En savoir plus sur les tornades