Le 6 septembre 1881, vers 8h30 locales, une trombe marine s'échoue sur le territoire de Port Mélite, à l'Est de l'île de Groix, dans le Morbihan. Le phénomène endommage notamment la conserverie Noël.
 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : GROIX (Port Mélite)
* département touché : MORBIHAN (56)
* altitude moyenne du terrain : 6 mètres
* type de terrain : forêts et milieux semi-naturels, zones humides

* principaux dégâts : murs d'enclos détruit ; toiture d'habitation à moitié enlevée ; toits du principal bâtiment de la conserverie de Port Mélite enlevés et transportés en morceaux à distance ; magasin renfermant des marchandises entièrement détruit (taille non précisée) ; vieille carcasse de chaloupe presque entièrement ensablée, transportée à environ 3 mètres plus loin et brisée en deux par la tornade

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

La conserverie Noël de Port Mélite endommagée

La presse locale décrit les dommages causés par une trombe marine, qui s'est échouée dans les terres à l'Est de l'île de Groix durant la matinée du 6 septembre 1881.

Le tourbillon a principalement traversé la conserverie de MM. Noël, établie à Port Mélite. Les toits du principal bâtiment ont été enlevés et transportés en morceaux à une grande distance. Un magasin, qui renfermait toute la fabrication d'une année, a été entièrement détruit : un seul mur est resté debout.

En s'engouffrant dans un ravin profond de 10 mètres, la tornade brise en deux une vieille carcasse de chaloupe presque entièrement ensablée, après l'avoir soulevée et transportée à environ 3 mètres. Un peu plus loin, la moitié de la toiture d'un bâtiment est enlevée.

Trois ouvriers ont été faiblement contusionnés lors du passage de la tornade sur l'usine de conserves. Le bilan humain aurait pu être beaucoup plus lourd si le gazomètre avait explosé au moment où les employés travaillaient au soudage des boîtes.

En savoir plus sur les tornades